Après Samsung, Huawei dévoile son smartphone pliable innovant

Encore plus attrayant que celui de son challenger, il se déplie comme un livre pour dévoiler un écran digne d’une petite tablette.

Quatre brefs jours se sont succédés entre le moment de l’annonce de ces deux mastodontes de smartphones pliables. Mercredi 20 février, Samsung, numéro un mondial du cellulaire en termes de volume, a lancé son premier téléphone pliable intelligent, le Galaxy Fold, de San Francisco. La réponse de Huawei, numéro deux mondial, est arrivée le dimanche 24 février. A la prélude de l’ouverture du Mobile World Congress (MWC), l’entreprise chinoise a dévoilé son futur smartphone pliable, le Mate X de Barcelone, encore plus orienté vers le futur que son homologue de la même époque, le Mate X.

Le coût de ces deux smartphones est tout aussi impressionnant : 2 300 euros pour le Huawei, 2 000 dollars hors taxes pour le Samsung. Le bénéfice qu’ils mettent en avant pour faire passer la pilule est le même : ces mobiles se développent comme un livre pour nous dévoiler un écran digne d’une petite tablette. Tous deux sont munis d’une charnière mécanique très perfectionnée qui permet à leur écran tactile flexible de rester étanche. Selon M. Huawei, le dispositif Mate X aurait exigé trois ans de recherche-développement.

Mais il y a une distinction essentielle entre ces deux smartphones qui ont l’air de provenir d’un film de science-fiction. Le Galaxy Fold dispose de deux écrans : un petit écran standard à l’extérieur et un grand affichage flexible, qui se loge à l’intérieur. Le Huawei Mate X n’a qu’un seul écran large à bord, situé à l’extérieur du portable. Une fois replié, vous pouvez en voir plus de la moitié : l’autre moitié est repliée sur le dos.

Des choix de smartphones pliables plus séduisants que Samsung

Cette diversité de construction explique probablement le pouvoir de fascination exceptionnel des Huawei. Une fois plié, l’écran de son Mate X est bien plus grand : 6,6 pouces contre 4,6 pouces pour le Samsung, et il couvrira la quasi-totalité de sa face avant, alors que celui de Samsung est encadré par une très large bordure. Même chose lorsqu’il est déployé : le Huawei offre 8 pouces d’espace de présentation non interrompu, comparé aux 7,2 pouces du Samsung, qui sont moins bien harmonisés.

En De plus, le Mate X est beaucoup plus fin que le Samsung : 11 millimètres contre 17 millimètres pour le Samsung, si les chiffres donnés par Huawei sont justes, car aucun journaliste ne pouvait se procurer ces deux smartphones. Pour limmédiat, Huawei est en voie de remporter la lutte de la séduction, mais la guerre est loin d’être gagnée, car les sélections du fabricant chinois en matière de design sont sujettes à controverses.

Des modèles smartphones pliables plus aventureux

Le croquis du Mate X pose une 1ère question : sa robustesse. Les écrans flexibles seront sans doute moins résistants aux éraflures que les écrans en verre épais qui équipent nos smartphones classiques. Comme l’a affirmé Georges Hadziioannou, un scientifique qui travaille sur les écrans flexibles depuis plus d’une décennie, il est plus judicieux de les loger dans un smartphone pliable que de les laisser en dehors. Huawei a aussi pris la peine de proposer une coque de protection pour le Mate X, ce qui semble complexifier son utilisation dans une grande mesure.

De en plus, avec son grand écran de 6,6 pouces en position repliée, le Huawei sera sans doute bien moins maniable d’une main que le Samsung. Et même une fois déplié, son grand écran de 8 pouces va adopter un format inhabituel, très éloigné de la tablette Android 16:9 standard ou de l’iPad 4:3 standard. Un format proche du carré qui peut causer beaucoup de soucis aux concepteurs d’applications, s’ils veulent personnaliser leurs créations sur l’écran Mate X. De plus, il est peu probable que ce format d’écran soit spécialement adapté à l’affichage de vidéos et de photos, alors que le Samsung Galayx Fold, qui est très bien adapté en la matière.

De nombreuses interrogations sur le smartphone pliable

Les smartphones pliables de Samsung et Huawei sont très prometteurs, mais comme tout les nouveaux appareils, ils sont loin d’avoir fait leurs preuves. Leur batterie durera-t-elle assez de temps ? Leur articulation résistera-t-elle aux chocs et à des milliers de manœuvres d’ouverture et de fermeture ? Leur logiciel leur permettra-t-il de bénéficier de la dimension importante de leur écran ?

Nous pourrons nous faire une idée sur ces points avant la fin de l’année, puisque le Samsung Fold X sera commercialisé en France avant l’été, et Huawei espère sortir son Mate X en Europe en juin.

Publié par fanaticseo

Amoureux des nouvelles technologies et admiratif devant le smartphone pliable . Mon smartphone pliable vous donne les dernières news et technologies sur les écrans de smartphone pliable

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. Honnêtement ça claque un smartphone pliable ! Qui n’en voudrait pas ?!

  2. C’est encore loin noël 🙂 je vais demander moi aussi un smartphone pliable au papa noël

  3. innovant un smartphone pliable ? décapant ouais !!!! je veux mon smartphone pliable rien qu’à moi….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
YouTube
Pinterest
intagram