Smartphone pliable

Blog de l’actualité de tout ce qui tourne autour des avancées technologiques des téléphones et smartphones pliables.

Voici quelques questions et thèmes que nous allons aborder !

Smartphone pliable: les dernières actualités 

Plusieurs nouveautés marquent le secteur de la télécommunication cette année. Il y a tout d’abord l’arrivée de la 5G qui va révolutionner les prestations apportées par les opérateurs mobiles. Bien évidemment, il faut encore du temps et de la ressource pour mettre en place toutes les infrastructures pour supporter cette nouvelle couverture. Cependant, la 5G arrive et certaines grandes villes vont être couvertes avant la fin de cette année. La seconde nouveauté concerne les mobiles pliables, ou plus précisément les smartphones pliables puisqu’on est à des années-lumière des mobiles à clapet de Motorola ou de Nokia. Mi tablette, mi smartphone, les constructeurs misent tout sur ces terminaux aujourd’hui même s’ils offrent encore quelques produits hauts de gamme. Contrairement à ce que l’on peut croire, Samsung n’a pas été le premier à sortir un téléphone sous Android pliable. Une marque chinoise du nom de Royole a déjà lancé FlexPai en 2018. Malheureusement pour le constructeur, le terminal n’a pas fait un tabac. Un design trop sommaire et une version de logiciel pas adaptée pour les deux écrans ont mené la FlexPai à l’échec. C’est pourquoi tout le monde a attendu avec impatience ce que les grands constructeurs comme Samsung ou Huawei ont prévu pour le public. Heureusement, il n’a pas fallu longtemps pour ces marques dévoilent leurs petits joujoux. Après novembre 2018, le constructeur sud-coréen Samsung a fait redécouvrir son modèle pliable lors d’un événement qui a eu lieu il y a quelques mois. Cette cérémonie a eu lieu peu de jours avant la MWC édition 2019, et elle a été l’occasion de dévoiler au public également le Samsung S10 et S10+. Le géant Huawei a attendu le Mobile World Congress qui a eu lieu à Barcelone pour la présentation de son mobile « foldable ». Le PDG du groupe a d’ailleurs affirmé il y a quelques mois lors d’un interview que le Huawei pliable serait plus grand que le modèle présenté par le rival coréen. De ce côté, le responsable n’a pas menti puisque quelques pouces séparent les deux modèles. Après l’événement MWC, la firme a convié quelques journalistes français à découvrir de plus près le terminal. 

Les smartphones pliables les plus attendus de cette année 

Pour rappel, Samsung et Huawei ne sont pas les seuls constructeurs à se lancer dans la fabrication et la commercialisation de mobile flexible ou pliable. En dehors de Honor qui préfère rester spectateur dans cette course d’un nouveau genre, tout le monde s’y met. LG, OPPO, Xiaomi et Motorola sont aussi dans la bonne voie. Même les géants Google et Apple sont pareillement dans la phase de fabrication de leurs terminaux pliables malgré le silence radio. 

Le Samsung Galaxy F smartphone pliable

Il se place en première place des terminaux les plus attendus cette année. Le constructeur a déjà mentionné la fabrication d’un mobile pliable en 2011. Les ingénieurs ont donc travaillé d’arrache-pied pour concocter un mobile capable de se plier en 2. Lors de sa première présentation en novembre 2018, le Samsung pliable n’était pas encore au point. La démonstration visée jusqu’à montrer au public et aux entreprises rivales que la version finale du produit est en phase de finition. Pour rappel, les rumeurs sur ce fameux Samsung ont été nombreuses. Chacun voulait devinait son nom et le Galaxy X a circulé longtemps sur la toile. À ce qu’il parait, Samsung aurait l’intention de nommer ce modèle ainsi pour marquer les 10 années de la gamme Galaxy. Cependant, la marque a retenu le Galaxy F pour designer Galaxy Fold. 

L’Huawei Mate X smartphone pliable

Après Samsung, Huawei est décidé à lancer absolument son modèle pliable cette année 2019. Ce modèle a été dévoilé pour la première fois lors du MWC et le groupe a également convié certains journalistes français à le prendre en main lors d’une réunion privée qui a eu lieu à Paris.Ce terminal est doté d’un écran plus large que le Galaxy F avec ses 8 pouces. Tout comme son rival, le constructeura collaboré avec Google pour mettre en place un système d’exploitation capable d’exploiter au maximum l’écran pliable. Bien évidemment, la puissance sera au rendez-vous avec un processeur Kirin 980 gravé en 7nm. Le Huawei Mate X se caractérise également par la présence d’un modem 5G Balong 5000. En théorie, le propriétaire de ce joujou pourra télécharger un fichier de 1 Go en 3 secondes seulement. Cependant, il faudra encore attendre 2020 au moins pour que tous les clients ayant ce modèle puissent bénéficier au maximum de la 5G. 

Smartphone L’OPPO pliable 

Le constructeur chinois travaille sur un mobile pliable même si les responsables restent silencieux sur le projet. Selon les rumeurs, le terminal se nommerait OPPO Foldable Phone, mais rien n’est sûr pour l’instant. Le groupe a néanmoins fait le buzz durant le salon Mobile Word Congress 2019 en affichant un prototype d’un smartphone pliable. Le concept de ce mobile ressemble étrangement avec celui du Huawei Mate X avec un écran plus large que l’autre. Le modèle en mode plier fait apparaitre une barre contenant les capteurs photo ainsi que le logo du fabricant. Pour l’instant, aucune date officielle n’a été mentionnée par la société concernant la date de sortie du produit. Les fans de mobile OPPO pourront tout de même se consoler avec l’OPPO Find X qui est un mobile capable de rivaliser avec les mobiles de dernière génération. 

Xiaomi Mix Flex smartphone pliable

Xiaomi n’est pas un constructeur comme les autres. La firme se distingue avec ses mobiles haut de gamme commercialisés à petit prix. La première vidéo affichant le terminal pliable de la marque a été mise en ligne il y a quelques mois. Durant quelques minutes, on peut apercevoir le co-fondateur Lin Bin manipulant le Xiaomi Mix Flex. Par ailleurs, on sait que le smartphone va se plier en 3 parties, ce qui sera une première sur le marché. La fiche technique du produit reste encore un mystère, mais nous allons surement en entendre parler d’ici quelques mois. Concernant le prix, le Xiaomi pliable sera surement le modèle le moins cher dans sa catégorie. En attendant, le constructeur a dévoilé un mobile capable de supporter la 5 G durant le MWC édition 2019. 

Le smartphone TCL pliable 

Il est normal que vous n’ayez pas encore entendu de TCL. Ce constructeur reste discret du fait qu’il concocte des mobiles sous licence pour d’autres fabricants. TCL travaille en étroite collaboration avec Alcatel ou encore BlackBerry. Cependant, la firme peut se faire parler de lui avec ses concepts pliables connus sous le nom de code DragonHinge. La marque a d’ailleurs produit une tablette géante capable de se plier vers l’intérieur. Le terminal n’affiche pas cependant un second écran à l’extérieur.La seconde trouvaille de TCL serait un terminal capable de se rétrécir pour avoir le format d’un portefeuille. Les concepts TCL devront apporter au public des terminaux pliables peu cher, à savoir en dessous des 2 000 euros. Pour l’instant, les amateurs de mobile devront attendre les annonces du fabricant pour obtenir plus de détails concernant les caractéristiques ou le prix des concepts pliables TCL. 

Motorola RAZR 2019 pliable smartphone

Motorola a fait le buzz dans les années 2000 avec son mobile à clapet Motorola RAZR. Il s’agissait de l’une des tendances de l’époque en matière de téléphone. 19 ans plus tard, la marque veut chambouler le marché des smartphones avec un RAZR 2019. Le terminal n’aura rien à avoir avec son ancêtre, à part le design. Quelques détails concernant le croquis du mobile circulent sur Internet. À part cela et quelques informations dévoilées sur XDA Developers, le mystère reste encore entier concernant ce terminal pliable signé Motorola. 

Smartphone pliable : LG Flex 

Attention à ne pas confondre LG G Flex et LG Flex. Si le premier modèle est déjà disponible sur le marché depuis plusieurs années déjà, le second terminal est encore en phase de fabrication dans les studios de la marque. Le fabricant a déjà déposé plusieurs brevets concernant ce mobile. On sait par exemple via ce document que le terminal pliable LG se pliera en 2, à l’instar du Galaxy Fold et de l’Huawei Mate X. Actuellement, le groupe coréen fournit certaines marques en dalles AMOLED flexibles. De ce fait, il est donc normal qu’il se lance également dans ce marché qui semble être prometteur. Contrairement à Samsung, LG reste très discret concernant ses projets. Il est donc impossible de deviner le processeur utilisé par ce terminal pliable ou encore le nombre de capteurs photo disponibles sur cet engin. En attendant le smartphone pliable, les clients LG pourront se rabattre sur le modèle V50 ThinQ. Ce mobile n’a pas d’écran pliable, mais il a toutefois 2 écrans et une puissance digne d’un smartphone premium. 

Pourquoi acheter le smartphone pliable Galaxy Fold ? 

Samsung et Huawei révolutionnent le marché des terminaux mobiles avec le Galaxy F et l’Huawei Mate X. cependant, beaucoup de monde reste sceptique concernant l’avenir de ces mobiles pliables. En effet, en dehors du concept qui peut transformer le format du terminal, rien de neuf ne caractérise ces mobiles nextGen. Ils sont tous simplement des smartphones premiums capables de se plier en deux. Mais qu’onaime ou pas, il faut rappeler la prouesse technologique que les constructeurs ont réussie avec ces produits. Il y a quelques années encore, il était encore impensable d’imaginer qu’on aurait entre les mains un mobile capable de se transformer en tablette. Si vous n’êtes pas encore convaincus des avantages procurés par le Galaxy F, nous allons vous éclairer avec quelques points. 

Un smartphone pliable pour Faire partie des pionniers 

La plupart des personnes qui liront cet article font partie des mordus de la technologie. Certains d’entre vous fourmillent d’impatience de recevoir le dernier smartphone du moment tandis que d’autres vont lire les avis et regarder une multitude de vidéos pour se renseigner sur le dernier né de OPPO ou de LG. En bref, il est difficile de rester normal quand on est un mordu de la technologie. Acheter le Samsung Galaxy Fold, c’est donc la satisfaction d’être le premier dans son entourage à avoir un tel engin. Tout comme à l’époque où Steeve Jobs a dévoilé le premier iPhone, nous entrons dans une ère nouvelle avec le smartphone pliable. De toute vraisemblance, les terminaux pliables ou un autre genre de mobile équiperont nos poches dans 5 ou 10 ans. L’achat du Galaxy F permettra d’offrir plus de retours utilisateur pour une amélioration future de la gamme. Pour un passionné de newtech, posséder le premier mobile pliable n’a pas un prix. 

Un smartphone pliable pour ordinateur de poche 

Le Galaxy F est un PC miniature capable de rentrer dans une poche. Le terminal change de format selon les besoins de son utilisateur. Ce modèle prend en charge plusieurs périphériques par les réseaux sans fil Bluetooth et Wifi. Le terminal n’est pas tout simplement un smartphone pliable puisqu’avec sa puissance, il peut facilement concurrencer la Surface Pro de Microsoft ou l’iPad Pro d’Apple. Les applications d’un tel modèle sont infinies, que ce soit dans le domaine professionnel ou à domicile. Si la Galaxy S8 a encore besoin d’un dock et d’un moniteur pour se métamorphoser en un ordinateur, le Galaxy F est un PC prêt à être utilisé. 

un smartphone pliable pour Une console de jeu portable 

Les gamers seront ravis d’avoir un appareil multifonction en poche. Après l’achat du Galaxy Fold, oubliez votre PSP ou encore votre Nintendo Switch. L’écran large procure une expérience immersive que sur ces consoles ou sur les smartphones. Le mobile est compact, mais il peut se transformer en une véritable console portative le temps venu. Par ailleurs, il faut noter que la plupart des jeux sous Android sont gratuits et il existe des titres très intéressants comme PUBG Mobile ou Fortnite. La puissance graphique, de RAM et du processus permettent de faire tourner n’importe quel jeu Android sans aucun encombre. Selon une étude menée en 2017, on estime que 92 % des éditeurs développent en priorité la version mobile du jeu avant de se lancer sur la production sur d’autres plateformes. En gros, investir dans le Galaxy Fold est une bonne solution pour les gamers qui souhaitent en permanence de la nouveauté. 

un smartphone pliable pour Grand écran pour les vidéos 

Si le Galaxy F est parfait pour les jeux vidéo, il est encore mieux pour regarder les vidéos. Qui de vous n’a jamais regardé un film sur son mobile ? Plus de 40 % des personnes utilisent leurs smartphones pour regarder des contenues multimédias. Quant on est en déplacement, il est difficile d’emmener avec soi sa TV écran plat 4K et son lecteur Blu-ray ou encore son décodeur. On doit donc se rabattre sur l’écran du mobile pour poursuivre notre émission préférée. Le Galaxy F est adapté pour le visionnage de contenu multimédia pour plusieurs raisons. En premier, il est compact, mais il peut offrir un écran large de 7 pouces en tout instant. Même si une variante de Galaxy F n’est pas encore équipée du modem 5G, elle a déjà la 4 G pour faire tourner sans problème YouTube ou Netflix. Enfin, le Galaxy F embarque 512 GB de mémoire. C’est largement suffisant pour stocker des vidéos de qualité supérieure Full HD ou en 4K. 

Plus de productivité sur les smartphones pliables

Dernière raison et non la moindre pour acheter le Galaxy F, c’est pour son côté productive. Comme vous l’avez constaté, l’appareil est à lui seul : un mini PC, une tablette, une console de jeu, un home vidéo, un smartphone. Les professionnels s’équipement généralement d’une tablette puisque l’écran d’un smartphone n’offre pas toujours assez d’espace pour faire tourner confortablement certaines applications professionnelles. Cependant, il est maintenant possible de combiner l’aspect professionnel et appareil pour usage quotidien avec le Galaxy Fold. Samsung a déjà proposé sur le marché la gamme Galaxy Note, mais un smartphone pliable s’annonce encore plus productif. Le terminal pliable peut presque tout faire. À l’instar d’une tabelle professionnelle d’Apple ou de Microsoft, le Galaxy F peut lancer des applications de retouche image, de création de logo, de montage vidéo ou d’arrangement audio. La cerise sur le gâteau est qu’on peut faire tout cela en même temps avec l’option multifenêtrage et multitâches. 

Un gros défaut sur le smartphone Galaxy F pliable ? 

Samsung va lancer la commercialisation de son smartphone pliable le mois prochain. Pour être plus précis, le smartphone pliable sera disponible en vente le 26 avril 2019. Mais jusqu’à maintenant, peu de journalistes ont eu la chance de prendre en main ce petit joujou technologique. Comme la plupart des gens, les journalistes spécialisées en nouvelle technologie n’ont vu l’appareil que sous cloche. Par conséquent, impossible de le toucher ni de le manipuler pour offrir un article sérieux aux futurs acheteurs. Le public connait un peu plus chaque jour sur ce mobile que par le biais de vidéos mis en ligne sur les plateformes comme YouTube. Récemment, une vidéo affichant le désimlockage du Galaxy F a vu le jour. Durant 2 minutes 13 secondes exactement, on peut assister à la manipulation du smartphone pliable : pliage et dépliage, déverrouillage et défilement des applications. Il ne s’agit pas vraiment d’une vidéo promotionnelle puisque le but de l’internaute serait plutôt de montrer l’unlock du Galaxy F F900U AT&T. 

Pliure inquiétante sur l’écran du smartphone pliable

D’après SamMobile, le site expert en Samsung, le mobile manipulé durant la vidéo était un prototype. Le propriétaire serait un originaire du Vietnam puisque le groupe a plusieurs usines dans ce pays. Toutefois, l’originaire de la vidéo n’est pas le plus troublant dans l’histoire. Le plus déroutant est la présence d’une pliure visible au niveau de l’écran. Le constructeur sud-coréen a déjà mentionné lors de la présentation du mobile qu’une pliure finirait par apparaitre après 200 000 pliages. Même s’il est impossible de connaitre l’âge du mobile présenté dans la vidéo, la présence de la marque semble être très inquiétante. Bloomberg a obtenu d’après une source proche du constructeur que la pliure puisse faire apparition après 10 000 pliages seulement. C’est très loin du nombre mentionné par le fabricant durant la présentation. 

Un an d’utilisation seulement smartphone pliant

Si le nombre de 10 000 pliages était confirmé, il s’agirait d’un gros défaut pour ce smartphone pliable signé Samsung. Effectivement, une étude en 2016 a démontré qu’un utilisateur de smartphone vérifie environ 26 fois par jour son mobile. Ce chiffre sera doublé pour les jeunes âgés de 18 à 24 ans. Si on se fie à cette statistique, il faut seulement un an pour que la pliure fasse son apparition au milieu de l’écran. Si la présence du pli ne change en rien la performance du Galaxy Fold, il gâche cependant l’esthétique de l’écran. La pliure peut même devenir gênante en mode tablette. 

Quelques améliorations à prévoir sur le smartphone pliable

La commercialisation du smartphone pliable Samsung serait fortement compromise si ce défaut vient à être confirmé. En effet, avec un cout d’investissement à plus de 2 000 euros, les clients risquent de patienter jusqu’à l’arrivée de l’Huawei Mate X si l’écran ne tient pas plus d’une année. Cependant, la marque travaille encore sur l’amélioration de l’Infinity Flex Display jusqu’à maintenant selon toujours Bloomberg. 

En revanche, il est bien de souligner qu’il n’est pas nécessaire de déplier à chaque fois le mobile à chaque vérification de message ou de notification d’appel. Le constructeur a déjà prévu un second écran pour cet effet. Il suffit d’allumer l’écran principal pour accéder aux applications et aux notifications. Par ailleurs, il est possible d’effectuer les tâches de base comme répondre à un SMS ou à un appel sans avoir à utiliser l’écran large de 7 pouces. Quoi qu’il en soit, mieux vaut que le mobile de Samsung soit à la hauteur des attentes pour ne pas décevoir le public. 

Premier benchmark du smartphone pliable Galaxy F 

Le Samsung Galaxy Fold est un appareil multifonction qui peut faire office de smartphone, de tablette, de PC ou encore de console de jeu. Et pour assurer toutes ces fonctions, il faut de la puissance. Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, le fameux Galaxy intègre un SoC Qualcomm Snapdragon 855 ainsi que 12 Go de RAM. Jusqu’à maintenant, on ne connait que ces chiffres, mais ce n’est pas toujours suffisant pour évaluer la puissance réelle d’un smartphone. 

Les premiers résultats 

Avant toute chose, les scores benchmark sont affichés à partir d’une application. La plus populaire de toute est Antutu Benchmark. L’application délivre plusieurs informations concernant l’écran, le RAM, la vitesse de la mémoire ou encore la puissance du GPU après avoir effectué une batterie de tests. Les chiffres que nous allons montrer ici proviennent de SamMobile vu qu’on n’a pas encore en main le Samsung Galaxy Fold. 

Sans tarder, voici les résultats du test effectués sur le modèle SM-F900F. Le terminal affiche 3418 en sigle core. Ce score monte à 9703 avec toutes les core actives. Ce chiffre est identique à la variante du Galaxy S10 utilisant le même processeur Qualcomm. Avec ces scores, le SM-F900F devance le OnePlus 6T McLaren Edition avec 2355 et 8914. Le mobile pliable a du mal à battre le Mate 20 Pro de Huawei en multi core puisque ce dernier affiche un score de 9799. 

Comparer aux mobiles dernière génération d’Apple, le benchmark du Galaxy F ne fait tout simplement pas le poids. L’iPhone XS affiche par exemple un score de 4811 et 11559. L’iPhone XS Max donne un score de 4797 et 11213. Enfin, il y a les scores de 4795 et de 11220 de l’iPhone XR. En bref, les smartphones sous Android n’égalent pas encore les terminaux d’Apple en matière de puissance jusqu’à maintenant. 

Un score qui peut encore évoluer 

SamMobile explique qu’il ne s’agit pas encore de score définitif. En effet, on ignore encore tout du modèle utilisé pour le test. Si le mobile est encore une ébauche ou un prototype, les techniciens vont encore apporter quelques optimisations sur la version d’Android avant la commercialisation. Rendez-vous dans quelques mois pour connaitre le benchmark final du Galaxy Fold. Pour rappel, il sera disponible sur le marché le 26 avril prochain. 

Smartphones pliables Mate X et Galaxy F : Que choisir ? 

Si vous avez plus de 2 000 euros pour acheter un smartphone pliable, quel modèle choisirez-vous ? En se fiant sur les divers tests, les vidéos et les articles rédigés par les professionnels, il est encore difficile de trancher entre Samsung et Huawei. 

Les similitudes entre les deux modèles 

Contrairement au modèle pliable de Xiaomi, les smartphones pliables de Samsung et Huawei se plient uniquement en 2. Par ailleurs, chaque modèle est équipé d’écran capable de se plier. Outre ces caractéristiques et une configuration prémium, les ressemblances entre le Mate X et le Galaxy F s’arrêtent là. 

La fiche technique du Galaxy F 

La conférence Unpacked organisée par Samsung le 28 février 2019 nous a permis d’obtenir la configuration officielle du Galaxy F. Ce premier mobile pliable fonctionne sous Android 9 et utilise une interface constructeur Samsung One UI. Le géant utilise un écran infinity Flex Display de 7,9 pouces. La densité de pixel est de 414ppp et le terminal affiche une définition de 2152 x 1536 pixels. En mode plier, un second écran de 4,6 pouces se dévoile. Avec un ratio de 21 : 9, l’écran secondaire sert à afficher les notifications ainsi qu’à lancer les applications sans devoir à déplier le terminal. 

Pour faire marcher la bête, Samsung a opté pour un processeur haut de gamme avec le SoC Snapdragon 855 cadencé à 2,84 GHz. On retrouve ce même processeur sur une variante du Galaxy S10. Les jeux ainsi que les applications nécessitant une grande ressource graphique fonctionneront sans encore avec une puce Adreno 640. Au niveau de la mémoire vive, les fonctions multi tâches et multi fenêtres sont assurés par 12 Go de RAM. Enfin, le terminal est capable de stocker des fichiers volumineux avec 512 Go de mémoire interne. 

Pour faire des photos, le Galaxy Fold embarque 6 capteurs. 3 appareils photo sont présents utilisés comme capteur principal. Un capteur affiche 16 mégapixels (f/2,2) en ultra grand-angle, un autre 12 mégapixels (f/2,4), et le dernier affiche 12 mégapixels (f/1,5 ou f/2,4,) en grand-angle. Les 2 appareils photo secondaires ont 8 mégapixels (f/1,9) et 10 mégapixels (f/2,2). Le dernier capteur est localisé sous la couverture. 

Concernant le Mate X 

Le Huawei Mate X possède un écran plus large que sur son rival. En effet, le smartphone pliable utilise un écran OLED large de 8 pouces. En position fermée, l’écran arrière fait 6,6 pouces tandis que le second écran fait 6,38 pouces. L’allumage de l’écran s’effectue automatiquement selon l’orientation du mobile. Quant à la résolution, elle est de 2480 x 2200 pixels en mode tablette, 2480x 1148 pixels avec un ratio 19,5:9 sur l’écran 6,6 pouces et 2480 x 892 pixels avec un ratio 25:9 avec l’écran de 6,38 pouces. 

La performance du smartphone pliable est assurée par unSoC Kirin 980 gravé en 7nm. On retrouve également le modem 5G Balong 5000 sur tous les Huawei Mate X. Ce modèle tourne avec 8 Go de RAM et 512 Go de stockage interne. Cette configuration fonctionne sous Android 9 Pie et alimenté par une batterie de 4500 mAh compatible avec la technologie de recharge rapide de Huawei. Autrement dit, le propriétaire peut recharger à 85 % son terminal en 30 mn seulement. 

Huawei Mate X est doté de 4 capteurs photo. La marque s’est forgé une bonne réputation au fil du temps avec ces gammes qui offrent des résultats extraordinaires en photographie. Avec son modèle pliable, Huawei mise avec des capteurs de 40 MP, f/1.8, 27mm, 16 MP, f/2.2, 17mm ultra grand angle, 8 MP, f/2.4, 52mm zoom et un capteur ToF profondeur de champ 3D pour séduire la clientèle. 

Que choisir alors ? 

Il est difficile de faire de se faire une idée en se basant tout simplement avec des configurations. Il vous faudra plus de vidéo, et même prendre en main chaque modèle pour avoir une réponse objective à cette interrogation. Cependant, vous n’aurez aucun mal à choisir un modèle si vous êtes un pro Samsung ou un pro Huawei. Pour les plus impatients, ils opteront pour le premier venu, à savoir le Samsung Galaxy Fold. Ce modèle arrivera sur le marché en avril alors qu’il faut attendre l’été pour le Mate X. 

Le LG V50, un mobile à 2 écrans 

Samsung et Huawei sont sur le point de mettre en vente les premiers smartphones mobiles pliables dignes d’intérêt du moment. Le constructeur coréen va lancer son mobile Galaxy F en avril 2019, alors le Huawei Mate X sera commercialisé à partir de l’été. Samsung a dévoilé son joujou lors du Samsung Unpack alors que son rival a présenté sous cloche son terminal pliable durant le MWC 2019. Mais au milieu de ce combat de titans, d’autres fabricants peaufinent lentement mais surement leur propre gamme de smartphones pliable. 

LG : V50 en attendant le mobile pliable 

Du côté de Life’s Good, les choses suivent paisiblement son cours. Le constructeur n’est pas pressé d’offrir à ses clients un terminal à écran capable de se plier en 2. Pour l’instant, LG préfère offrir un mobile authentique doté de 2 écrans pour l’instant.  C’est durant le MWC 2019 que le constructeur a décidé de dévoiler le LG V50 ayant l’option dual screen. Le mobile n’est autre que le successeur du LG V40. Cependant, ce nouveau modèle est équipé d’une coque un peu spéciale. En effet, ce dernier prend en charge 2 écrans à la fois qui sont séparés par une charnière. 

L’intérêt d’avoir 2 écrans 

Le design du LG V50 fait penser à une console de Nintendo. Posséder 2 écrans ouvre la voie à une infinité d’utilisations. Le smartphone est idéal pour ouvrir 2 applications à la fois. Le premier écran va faire tourner l’application Facebook alors que le second affichera par exemple une vidéo. Par ailleurs, le second écran peut servir de contrôleur durant une partie de jeu. À noter que l’écran principal est OLED de 6,4 pouces et possède un ratio 19.5:9 ainsi qu’une résolution QHD. Le second écran est assez large également avec 6,2 pouces de diagonale. 

Un puissant processeur et une grosse configuration  

LG n’a pas oublié d’offrir une puissante configuration à son V50. En effet, ce smartphone est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 855. Ce processeur de qualité premium est disponible sur la plupart des mobiles qui sont sortis cette année. Il est présent sur le Xiaomi Mi 9 et sur le Galaxy S10. On sait de source sure que ce SoC Snapdragon 855 équipera également le smartphone pliable de Samsung, à savoir le Galaxy Fold. Tout comme le Huawei Mate X, le LG V50 contiendra également un modem 5 G. 

Les autres configurations sont 6 Go de RAM et une mémoire interne de 128 Go. Il s’agit d’une grosse configuration capable d’offrir un bon score benchmark. Le terminal embarque également 3 capteurs dorsaux : 16MP Super Wide (F1.9 / 1.0μm / 107˚), 12MP Standard (F1.5 / 1.4μm / 78˚), 12MP Telephoto (F2.4 / 1.0μm / 45˚). Les selfies sont assurés par 2 capteurs photo de 8MP Standard (F1.9 / 1.12μm / 80˚) et de 5MP Wide (F2.2 / 1.12μm / 90˚). 

Pour faire tourner le tout, le constructeur a choisi une batterie de capacité XXL avec 4 000 mAh. Il s’agit d’une batterie plus puissante par rapport à ce que l’on va trouver sur Samsung Fold ou sur le Huawei Mate X. Jusqu’à maintenant, on ne sait pas encore sous quel système Android ce dernier né de LG va fonctionner. Il est probable que cette configuration implique l’usage d’Android 9.0.  

Pas de smartphone pliable made in États-Unis 

Pour l’instant, les smartphones pliables sont d’actualités uniquement chez les constructeurs chinois et coréens. Le FlexPai, le Galaxy F ou encore le Xiaomi Mix Flex ou encore le fameux Mate X proviennent tous de fabricants coréens et chinois. Même si des rumeurs sur un smartphone pliable signé Apple circulent, il est probable que le modèle ne verra pas le jour cette année. Bien évidemment, cette situation peut rendre la première puissance économique mondiale jalouse. Les USA ont un grand retard concernant la conception de smartphone, que ce soit les classiques ou les pliables. 

Des mobiles qui ont du mal à se rendre aux États-Unis 

En plus d’être en retard sur la conception, les États-Unis ont également un gros problème concernant la commercialisation de ces produits sur place. Jusqu’à présent, seul le smartphone pliable de Samsung sera distribué officiellement sur le territoire le mois prochain. À part le Galaxy F, les autres smartphones pliables auront du mal à arriver entre les mains des Américains. Cela s’explique par les facteurs géopolitiques complexes ainsi que les accords commerciaux dans ce pays. Par ailleurs, les agences de renseignement américaines comme le FBI et la CIA sont très méfiants envers les constructeurs chinois. 

Une concurrence déloyale 

Actuellement, Huawei, Xiaomi et Oppo figurent parmi les 5 meilleurs constructeurs du monde. Cependant, ces fabricants n’ont pas leur place aux states.  La compagnie Apple contrôlait 54 % du marché américain en matière de smartphone au quatrième trimestre de 2018. Samsung se place en 2e place avec un contrôle de 22 % de la part de marché. En gros, tout est entre les mains de ces 2 grandes firmes. Les autres parts sont partagées entre LG, Sony et Google. 

Le problème avec les matériels signés OPPO, Xiaomi ou encore Huawei est qu’ils sont plus performants que ceux proposés par Apple ou Samsung. Or, leurs prix sont plus abordables que ceux disponibles aux États-Unis et avec un design moins ennuyeux. Le marché du smartphone changerait donc de visage si ces marques pouvaient vendre librement dans cette partie du globe. Alors le gouvernement fait tout pour réduire la concurrence et rendre moins saturé ce secteur. 

La solution : commander sur Internet son smartphone pliable

Les habitants peuvent tout de même se procurer le nouveau OPPO Find X ou encore le Huawei Mate P20 Pro en commandant sur Internet. En théorie, les smartphones cellulaires non verrouillés sont standards. En d’autres mots, ils peuvent être achetés sur Internet et utilisés sur n’importe quel opérateur. Malheureusement, il y a encore un hic de ce côté. Les mobiles peuvent dans certains cas utiliser une technologie autre que l’opérateur américain. Les bandes LTE ou encore la technologie cellulaire peuvent constituer un obstacle au bon fonctionnement du mobile.  

Sortie des smartphones pliables 

Longtemps attendus, les smartphones pliables dignes d’intérêt sont maintenant devenus une réalité. Pour rappel, le constructeur chinois Royole a ouvert ce nouveau marché avec son FlexPai. Malheureusement pour le fabricant, le terminal n’avait pas beaucoup intéressé le grand public. Design trop vulgaire, une version d’Android qui n’est pas adaptée pour exploiter l’écran ou encore un tarif trop onéreux pour un produit de gamme moyen, tels sont les défauts qui ont rendu la commercialisation du FlexPai un total échec. Ainsi, les amateurs de smartphone pliable haut de gamme ont attendu plusieurs mois pour attendre le fameux mobile du géant sud-coréen Samsung qui a été déjà dévoilé au grand public en novembre 2018. Peu de temps après la présentation de la Galaxy Fold, Huawei a suivi le pas de Samsung lors du Mobile Word Congress de Barcelone. 

Retour sur les nouveaux smartphones pliables du MWC édition 2019 

Bien que notre article d’aujourd’hui se porte sur les actualités concernant le smartphone pliable, il convient de retourner un peu en arrière sur le premier événement de l’année concernant l’univers des terminaux mobiles. La 14e édition a réuni les fabricants de smartphones comme Samsung, Huawei, OPPO, LG, Nokia, Sony Xperia, Xiaomi, … La liste est longue puisqu’ aucun constructeur n’a voulu rater l’occasion pour afficher fièrement leur nouveau produit. Parmi les produits les plus intéressants de l’édition 2019 du MWC, nous pouvons retenir LG G8 ThinQ qui utilise un nouveau système d’identification. En effet, le mobile est capable de lire les veines au niveau de la main de son utilisateur. Il faudra attendre un peu si vous avez envie d’un mobile pliable signé LG puisque ce géant coréen peaufine encore son modèle jusqu’à maintenant. Le constructeur Nokia a décidé d’impressionner le public avec son Nokia 9 Pureview. Au total, le terminal prend en charge jusqu’à 5 capteurs photo en arrière. Ce joujou est le fruit de la collaboration du constructeur avec Light et Zeiss. Pour le prix, le Nokia 9 Pureview est commercialisé à 699 euros seulement. Pour les amateurs de smartwatch, la Nubia Alpha n’est pas une simple montre connectée. Il s’agit d’un terminal hybride de 4 pouces de diagonale. Le concept Alpha rallie smartphone et montre. Tout comme LG, le constructeur chinois Xiaomi n’a pas profité du MWC 2019 pour dévoiler son mobile flexible. Néanmoins, le groupe a dévoilé 2 terminaux haut de gamme à prix très compétitif lors de l’événement. Le premier modèle, qui est le Xiaomi Mi9, ne dispose pas de 5 capteurs photo. Cependant, le propriétaire du mobile pourra réaliser des photographies de qualité avec 48 mégapixels. Le second terminal coute plus cher puisqu’il intègre déjà la technologie 5 G. Le Xiaomi Mi Mix 3 peut exploiter un réseau 10 fois plus rapide que le réseau 4 G actuel. Du côté de Sony, la marque veut faire plaisir aux amateurs du 7e art avec son modèle Sony Xperia 1. Le modèle est doté d’un écran de format 21 : 9 idéal pour l’application Cinema Pro. Bien évidemment, Samsung et Huawei étaient les stars du congrès avec le Galaxy Fold et le Mate X. 

La Samsung Galaxy Fold smartphone pliable

Si on revenait un peu en arrière, le constructeur coréen a mentionné pour la première fois le concept d’un mobile pliable en 2012. A cette époque, Samsung vient de dévoiler Youm, qui n’est autre que l’ancêtre de la gamme Edge. Samsung a mis plusieurs années avant de pouvoir concrétiser l’appareil pour offrir le Galaxy Fold. Le fabricant nous a dévoilé un prototype fonctionnel de son terminal pliable en novembre 2018. Il s’agit peut-être de l’origine de tous les vacarmes concernant les mobiles pliables. Depuis la brève apparition du Galaxy Foldable lors de la Samsung Developer Conference à San Francisco le 7 novembre de l’année dernière, beaucoup de rumeurs ont circulé tout autour de ce produit. Toutes les plateformes spécialisées dans les mobiles se sont amusées à lui offrir un nom et une configuration. On a tenté également d’évaluer son prix à partir des soi-disant fuites en provenance du constructeur. 

Le directeur général de la firme sud-coréenne DJ Koh a mis fin aux rumeurs lors de la conférence Unpacked, qui a eu lieu comme par hasard quelques jours avant le MWC. Le premier, ou plutôt le second smartphone pliable a été exhibé au grand public le 28 février 2019. Quelques jours après l’événement, le patron a annoncé aux médias que la firme va produire un million de mobiles pliables pour évaluer le marché. Il y aura donc seulement un million de chanceux qui auront le Galaxy F dans leurs poches. De plus, il faut dire que son tarif n’est pas accessible à tout le monde avec un montant compris 1 800 euros et 2 000 euros. Sa commercialisation va débuter le 26 avril 2019 aux États-Unis alors que le marché européen aura droit à ce modèle à partir du 3 mai. Il reste encore quelques mois pour économiser 2 000 euros si vous souhaitez devenir propriétaire de ce terminal peu commun made by Samsung.  

La fiche technique officielle du smartphone Galaxy F pliable

Le Samsung Galaxy F tournera sous Android Pie 9.0. Son interface est le Samsung One UI. Son écran est de 7,9 pouces, une densité de pixel 414 ppp avec une définition 2152 x 1536 pixels. Le terminal fonctionne avec un SoC Snapdragon 855 cadencé à 2,84 GHz, ARMv8 ainsi qu’une puce graphique Adreno 640. Le mobile est capable de faire tourner plusieurs applications à la fois avec sa mémoire vive de 12 Go. Pour le stockage de données, l’utilisateur pourra compter sur la mémoire interne de 512 Go. Malheureusement, il n’est pas conçu avec un slot pour accueillir une carte MicroSD. L’appareil photo dorsal est assuré par deux capteurs 12 Mégapixels. Les selfies seront réalisées avec un premier capteur de 10 Mégapixels et un second capteur de 8 Mégapixels. Le terminal est capable de réaliser des enregistrements vidéo 4K. Les échanges de fichier peuvent se faire avec le Bluetooth 5.0 + ADP + aptX + LE. Il y a aussi la fonction NFC ainsi que la Wi-Fi. Le Samsung Galaxy F dispose d’un slot nano SIM uniquement et il est compatible avec les réseaux GSM, HSPA et LTE. 

L’écran pliable du Galaxy F smartphone pliable

À première vue, les dalles du smartphone pliable restent discrètes. Quelques chanceux ont déjà eu l’occasion de prendre en main durant quelques minutes le fameux Galaxy F et leurs feedbacks semblent être positif. On reprochait au FlexPai l’incapacité d’exploiter au maximum l’écran, mais qu’en est-il sur du Samsung Galaxy Fold ? Sur ce point, le constructeur coréen a bien travaillé puisqu’il est possible de faire tourner plusieurs applications à la fois en mode déplié ou plié. Bien qu’il s’agisse plutôt d’une prouesse technologique au niveau de la conception de la version d’Android, nous avons tenu à évoquer ce détail dans cette partie. Mi tablette, mi smartphone, tel est le premier avantage d’un mobile pliable et le propriétaire devra pouvoir exploiter à fond les caractéristiques de l’appareil sans l’inconvénient que cela peut engendrer. Autrement dit, un écran suffisamment large pour profiter d’un bon film, mais capable de prendre un format plus compact pour simplifier le transport. L’ergonomie finale d’un smartphone pliable se base surtout sur la disposition de ses écrans et le fabricant l’a bien compris. 

Au niveau de la performance du smartphone pliable

Depuis plusieurs années, Samsung n’a cessé d’offrir de la puissance à ses mobiles. Et ceux qui recherchent de la puissance vont être servis sur le mobile pliable. La séance Unpacked qui a eu lieu il y a quelques semaines nous a permis de connaitre ce que la bête a sous le capot. Un processeur gravé en 7nm connus sous le nom de code de Snapdragon 855 cadencé à 2,84 GHz. Contrairement à LG ou à certains constructeurs chinois qui ont du mal à maitriser la puissance de leur processeur, Samsung n’a jamais eu de problème sur ce sujet. La puissance est présente, mais il y a peu de risque de surchauffe sur les appareils non reconditionnés. Le Galaxy F est spécialisé dans le multitâche et il s’agit d’un terminal à multiple facette pouvant être utilisé à domicile que dans le milieu professionnel. Il peut également faire fonctionner les jeux récents avec sa carte graphique Adreno 640. Tout comme le Galaxy S10, ce modèle pliable remplit tous les critères d’un smartphone haut de gamme. 

Pour le son, le constructeur a utilisé la technologie AKG comme avec les précédents modèles. On peut s’attendre donc à une qualité sonore impeccable qui peut concurrencer les appareils Sony. Pour compléter le processeur Qualcomm Snapdragon 855, la compagnie a doté le terminal pliable de 12 Go de mémoire vive. A l’heure actuelle, il y a encore peu d’application sur Play store qui demande un tel RAM. Le constructeur mise surtout dans la puissance pour rendre fluide l’Android 9 ainsi que faire tourner plusieurs applications en arrière-plan. Enfin, il y a la mémoire interne de 512 Go non extensible avec une carte microSD. Il faudra faire appel à la technologie OTG ou On The GO si l’utilisateur a besoin de support de stockage supplémentaire pour mettre les contenus multimédias et les fichiers volumineux. Malheureusement, le smartphone pliable Samsung n’embarque pas la technologie 5G puisque le fabricant a réservé uniquement cette option dans l’une des versions du Galaxy S10. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’une grande perte pour l’instant puisque la couverture 4G est encore inaccessible dans certaines régions du monde. Toutefois, la marque devrait penser que les acheteurs devront obtenir la fonctionnalité sans avoir à changer de mobile lorsque le réseau 5G sera déployé par les grands opérateurs téléphoniques. 

La batterie : quelle est l’autonomie du terminal sur un smart phone pliable ? 

Grosse déception pour les fans puisque le smartphone pliable fonctionnera uniquement avec une batterie de 4380 mAh. On esperait plutôt un terminal qui aura une batterie généreuse avoisinant les 5000 ou 6000 mAh. Pour un simple smartphone, 4380 mAh est largement suffisant pour plusieurs heures d’autonomie. Mais il est probable que ce chiffre soit trop juste pour un mobile qui peut se changer en une tablette. Jusqu’à maintenant, le mystère reste entier concernant la réelle autonomie du Galaxy Fold. Il faudra attendre le retour des premiers utilisateurs habitants des States pour connaitre l’autonomie du terminal. Cependant, il est peu probable que l’appareil tienne plus de 24 heures lors d’un usage intensif avec une telle puissance et un faible mAh au niveau de la batterie. Cependant, le constructeur va surement rattraper son erreur avec le fast charging ou une autre technologie de recharge encore plus performant. Notez également que ce mobile sera capable d’être recharger à un chargeur sans fil à induction. 

Les capteurs photo et le smartphone pliable

Si le Nokia 9 Pureview vous a impressionné avec ses 5 capteurs photo, alors le Samsung Galaxy Fold va encore vous étonner encore plus avec ses 6 capteurs. Bien sûr, les capteurs ne sont pas tous situés à l’arrière du mobile.  3 capteurs sont utilisés comme appareils photo principale. Le premier affiche 16 mégapixels (f/2,2) en ultra grand-angle, le second est de 12 mégapixels (f/1,5 ou f/2,4,) en grand-angle et le troisième est de 12 mégapixels (f/2,4), téléobjectif. Grâce à tous ces capteurs, le propriétaire du Galaxy F permet de réaliser des photographies impeccables, que ce soit de jour ou de nuit. Les deux autres capteurs sont situés à l’intérieur du terminal. Ils garantissent des photos parfaites avec 8 mégapixels (f/1,9) et 10 mégapixels (f/2,2). Le dernier capteur est localisé à l’avant du Galaxy F avec 10 mégapixels (f/2,2). Le mobile de Samsung promet des clichés et des vidéos sans défaut pour les amateurs de photographie mobile. 

Interface et logiciel du Galaxy F 

Comme vous l’avez deviné, le Samsung Galaxy Fold ne tourne pas avec une version d’Android classique. L’adaptation d’un système d’exploitation capable de gérer un écran qui va changer de résolution en permanence lors de son utilisation constitue un vrai challenge. Il s’agit d’ailleurs d’un défaut qui a met en péril la vente du ZTE Axon M. ainsi que du FlexPai. Les fabricants de ces terminaux ont développé eux-mêmes des versions de micrologiciel sommaire pour faire tourner leurs produits. Samsung a décidé de collaborer avec Google pour développer un OS Android adapté pour le terminal flexible. Le Galaxy Fold est la toute première série des mobiles intégrant un Android spécialement conçu par Google si le marché devient attractif. Le smartphone pliable signé Samsung est capable de prendre en charge jusqu’à 3 applications à la fois quand il est en mode déplié. L’interface Samsung One UI rend l’utilisation du mobile simple et agréable. Comme toujours, plusieurs thèmes seront disponibles pour ceux qui souhaitent personnalisés à fond son mobile pliable. 

Le réseau 5G ? 

Le mobile Samsung Galaxy Fold est doté d’un slot pour prendre en charge un nano SIM. Il fonctionnera sur les réseaux classiques GSM, HSPA et LTE ou 4G. Le mobile supporte les bandes 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) et peut par conséquent avec la plupart des réseaux accessibles en Asie, en Amérique, en Europe et en Afrique. Selon les rumeurs, l’appareil ne pourra pas supporter le réseau 5G. Cependant, il existe aussi quelques sites qui évoquent le développement en cours d’une version 5G. Pour l’heure, le constructeur a confirmé seulement la présence d’un Samsung S10 capable de prendre en charge ce type de réseau. Un Galaxy Fold sous 5G reste donc une pure spéculation. On attend Samsung pour qu’il confirme ou réfute cette information. 

La commercialisation du smartphone pliable

Avant même sa présentation officielle, des nombreux sites se sont amusés à devenir le prix du terminal foldable du constructeur sud-coréen. Tout le monde était d’accord que c’était un produit à plus de 1000 euros, mais il reste à connaitre le vrai tarif du coup des composants ainsi que de la recherche de développement mené par la compagnie depuis ces plusieurs années. Une agence de presse coréenne a misé sur un tarif avoisinant les 1500 euros. Un site italien a cependant vu juste en proposant un montant avoisinant les 2000 euros. Le mobile Galaxy Fold sera commercialisé pour 1980 dollars ou à 2000 euros. Est-ce que ses caractéristiques sauront convaincre les consommateurs d’investir une telle somme ? On aura la réponse à cette question dans quelques mois. 

Pour l’heure, on sait que la commercialisation du Samsung Galaxy Fold débutera le 26 avril 2019 aux États-Unis. Les Européens devront attendre le 3 mai pour recevoir le mobile flexible ou pliable. Pour rappel, le fabricant n’a pas mentionné plusieurs pris lors de sa présentation officielle. Autrement dit, il est peu probable qu’il y ait plusieurs variants du produit. Autrement dit, il n’y aura de version du Galaxy Fold avec 1 To de mémoire interne ou avec 16 Go de Ram. Il n’y a pas également une version du mobile pour les Américains et une autre version pour les Asiatiques et les Européens. Or, Samsung a décidé de varier au maximum les modèles pour son Galaxy S10. 

Outre le prix et la configuration, rappelons également que ce mobile a également porté plusieurs noms avant que le constructeur dévoile son nom final. Il y a eu par exemple des sites qui ont expliqués que le smartphone pliable pourrait porter le nom de Galaxy X. Selon la rumeur à l’époque, le nom rendrait hommage au 10e anniversaire de la gamme Galaxy. Le nom Galaxy Fold a été initialement découvert par le leaker Evan Blass avant de circuler sur la toile. Maintenant que le groupe a dévoilé le nom Galaxy Fold, on peut dire que Samsung n’a pas cherché loin son produit. Pour rappel, Foldable signifie pliable en Français. Ce mobile sera le premier smartphone pliable commercialisé cette année 2019, sauf si un des concurrents de Samsung décide de faire une surprise avant ces dates. 

Le Huawei Mate X smartphone pliable 

Le X est présent sur un modèle de smartphone pliable, mais il n’est pas de chez Samsung mais de son rival chinois Huawei.  Le Mobile World Congress de Barcelone était le moment parfait pour ce constructeur d’enlever les voiles sur son mobile flexible le Huawei Mate X. Le public a pu voir le concurrent direct du Galaxy Fold sur le marché des smartphones pliables cette année lors de l’événement. Malheureusement, le Mate X était impossible à toucher durant le MWC. Les visiteurs pouvaient seulement contempler chez chef d’œuvre technologique. Cependant, le constructeur a décidé de convier quelques journalistes français privilégiés dans un hôtel parisien pour leur offrir l’occasion de toucher pendant quelques minutes le fameux terminal pliable le 1er mars dernier. Les journalistes de 01net.com ou encore de clubic.com ont pu tester le Huawei Mate X grâce à la division française de la marque en compagnie du vice-président du constructeur Bruce Li. 

Les impressions concernant le smatphone pliable

Avant toute chose, il est bien de préciser que les journalistes ont eu l’occasion de toucher une version présérie du Mate X. Autrement dit, les testeurs devront se contenter d’un modèle beta contenant encore quelques défauts. Le groupe chinois prévoit encore quelques changements sur le prototype fonctionnel avant de lui offrir au grand public. Des modifications sont à prévoir au niveau du poids du smartphone pliable ainsi qu’au niveau de ses caractéristiques. En bref, les articles rédigés par les journalistes testeurs ne concernent pas la version finale du mobile. Selon notre avis, cette première prise en main est destinée surtout à permettre aux constructeurs de recevoir des avis objectifs concernant ce produit. Le test privé vise également à permettre aux consommateurs français d’avoir un avis primaire sur le modèle. A noter que le Mate X et le Galaxy F révolutionneront le marché du smartphone dans quelques mois. De ce fait, il est normal que les constructeurs fassent tout pour attirer l’attention du public sur ces terminaux avant même que la commercialisation commence. 

La prise en main proprement dit du smartphone pliable

Que ce soit sur 01net.com ou sur clubic.com, les testeurs de ces plateformes s’accordent à dire que le terminal est tout simplement impressionnant. A premier vue, l’appareil semble si fragile qu’il est évident de prendre des gants lors de la manipulation. Être en face d’un terminal à écran OLED pliable demeure impressionnant, même pour un spécialiste habitué à la nouvelle technologie et aux mobiles haut de gamme. La prise en main se fait en douceur, mais il est facile de s’habituer à la délicatesse apparente du prototype. Falcon wing hinge mecanism est le nom de code utilisé par le constructeur pour désigner la charnière centrale. Il suffit d’actionner un bouton central pour activer le mécanisme du plie et du déplie de l’engin. Il faut 3 secondes au Mate X pour passer en mode tablette ou smartphone. Lors de la séance de démonstration privée, les ingénieurs chinois incitent les journalistes à utiliser le mobile d’une manière plus classique. Le mobile est robuste malgré son apparence, mais il est toutefois conseiller de ne pas oublier d’actionner le mécanisme de replis avant de plier le smartphone. Dans le cas contraire, l’écran peut se briser d’une manière nette. 

Un smartphone de format important et pliable

Maigres la taille XXL du Mate X, Huawei a réussi à rendre plus compact son appareil grâce à un effort impressionnant des ingénieurs et de toute l’équipe. En mode plier, Huawei Mate X propose une épaisseur acceptable de 11 mm d’épaisseur, soit 2 ou 3 mm de plus que les smartphones classiques. La superposition de deux écrans ne change rien à l’épaisseur du mobile. Il reste slim comme par magie. 

Pour rappel, le DG de la firme a promis en fin d’année 2018 lors d’un interview un écran plus large que celui du Galaxy F de Samsung. Et il n’a pas menti puisque le Mate X offre deux écrans de 6,6 » (19,5:9 en 2480 x 1148 pixels) et de 6,38 » (25:9 en 2480 x 892) en position pliée. L’écran se déplie vers l’extérieur, contrairement avec le modèle de Samsung. L’écran sera donc en permanence en contact avec un tissu ou un support avec la dalle POLED en plastique. Le constructeur assure que l’écran a été conçu pour supporter les rayures et qu’il dispose déjà d’un revêtement spécial prévu à cet effet. Mieux vaut cependant utiliser une housse ou une protection cache écran supplémentaire après l’achat de ce joujou. 

En mode déplié, Mate X devient une tablette à écran large avec 5,4 mm seulement d’épaisseur. Avec ses 8 pouces et un écran bord à bord, le smartphone pliable devient un objet qui sort tout droit d’un film de science-fiction. Le mobile est conçu pour un usage multifonction comme à la maison, en bus ou encore au bureau pour les professionnels qui ont besoin d’un support plus grand comme alternative au moniteur d’un ordinateur. On peut facilement jouer à un jeu vidéo ou regarder un film en full HD sur la tablette de 8 pouces. Quelques irrégularités situées au centre de l’écran ou encore en bas viennent perturber l’expérience d’utilisation. Cependant, les représentations assurent que ces boursouflures disparaitront sur la version commercialisable. 

L’intérêt d’avoir 2 écrans 

Tout comme avec le Galaxy Fold, Google a assisté le constructeur chinois a développé la version d’Android de Huawei Mate X. Cependant, il faudra du temps pour que les utilisateurs et les développeurs d’application arrivent à exploiter correctement les 2 écrans du Mate X. Après quelques minutes d’utilisation, les journalistes connaissent déjà la limite du smartphone pliable signé Huawei. Apart la possibilité de faire tourner 2 ou 3 applications à la fois, de jouer sur un écran plus large ou la possibilité de faire des selfies et de se voir en même temps sur le second écran, Mate X reste un mobile intelligent comme les autres. Comme nous l’avons expliqué, il faudra du temps pour que les développeurs ainsi que les utilisateurs trouvent une utilité à l’usage de 2 écrans à la fois. 

Ce problème lié au manque d’application sera disponible aussi chez les utilisateurs de smartphone pliable Samsung, LG ou Xiaomi.  D’ailleurs, Honor a décidé de rester spectateur et ne participe pas à la course au smartphone pliable puisque son DG reste pessimiste concernant ce sujet. Selon lui, il faut attendre encore plusieurs années avant que le public s’intéresse à ce genre de mobile. Le public n’est pas encore prêt à investir une somme importante dans un mobile pliable alors que la version d’Android n’est pas encore au point et que les applications conçues spécialement sur le terminal n’existe pas encore. L’implication des développeurs dans l’avenir changera la donne dans le futur, mais ce n’est pas encore pour cette année. 

La configuration du Mate X 

Huawei Mate X n’est pas un simple smartphone à 2 écrans capable de se métamorphoser en une tablette. Là encore, la puissance est au rendez-vous avec le processeur Kirin 980. Le terminal fonctionnera avec une batterie de 4500 mAh, qui est juste pour un terminal qui peut se changer en un appareil de 8 pouces. Le constructeur mise également sur la technologie SuperCharge en 55W pour attirer la clientèle. En résumé, le Mate X est capable d’obtenir 85 % de charge en 30 minutes seulement. Au lieu d’investir dans ces technologies de recharges rapides, les constructeurs de mobile flexible devront booster un peu plus la capacité de leur batterie pour offrir aux utilisateurs plus d’autonomie. 

Un smartphone 5G pliable

Le fleuron de Huawei intègre un modem 5G maison, contrairement au Galaxie Fold. Qu’est-ce que cela implique ? Tout comme le smartphone pliable à ses débuts, on parle souvent de la 5G, mais peu de monde y croit. A l’heure où l’on parle, la technologie 4G recouvre seulement les grandes villes du monde. Les opérateurs ne peuvent pas encore fournir une couverture réseau 100% 4G dans un pays malgré un déploiement d’infrastructure important. Cependant, le réseau du demain, à savoir la 5G frappe déjà à notre porte avec les mobiles comme le Galaxy S10, le Xiaomi Mi Mix 3 et le Mate X. 

En résumé, la 5e génération est une technologie de communication mobile permettant d’atteindre un débit Internet de plusieurs gigas par seconde. Cette vitesse semble se trouver à des années lumières du réseau actuel, mais c’est possible. Par ailleurs, la 5G implique également un temps de latence réduite à maximal. L’application de cette technologie permettra par exemple de projeter sur un casque VR des images 4K sur chaque œil sans qu’il y ait un risque de bug. La fluidité sera au rendez-vous grâce au temps de latence réduite à maximum. 

Pour utiliser le réseau 5G, Huawei Mate X est doté du modem Balong 5000. L’autre modem capable de réaliser la prouesse technologique est le Qualcomm X50. Ces modems du futur visent à réduire la consommation énergétique, mais il faut avouer qu’ils ne sont pas encore au point à l’heure actuelle. La France devrait pouvoir exploiter tous les potentiels de la 5G à partir de 2025 selon l’Arcep. Le pays a déjà un an de retard sur la 5G alerte Orange, mais il reste beaucoup de chemins à faire pour atteindre l’objectif. Selon les experts, les smartphones sous 5G ne vont pas booster la vente des mobiles puisqu’ils vont tous simplement augmenter les prix. 

A quand la commercialisation de Huawei Mate X  le smartphone pliable ? 

Le mobile pliable signé Huawei sera commercialisé en mi 2019 selon une annonce officielle du fabricant. Le modèle sera probablement proposé en Amérique, en Asie et sur le marché européen. La marque veut offrir en priorité le Mate X sur les marchés 5G. Cependant, la France a du retard sur ce sujet et il est donc normal que la vente smartphone pliable soit repoussée sur ce marché. Mais quel intérêt la marque a eu en faisant le test en privée auprès de quelques journalistes français ? Il s’agit tout simplement d’une démonstration de force pour signaler la présence de la marque en France. Effectivement, Samsung Galaxy Fold sera le premier mobile pliable entre les mains des français.  Pour le prix, le constructeur chinois compte commercialiser le Mate X à 2299 euros. Un design plus attractif, un écran plus large ou encore des configurations encore plus impressionnantes incluant la 5G, tels sont les arguments du constructeur pour vendre plus cher son modèle. 

Du côté de Xiaomi 

Xiaomi était également présent lors du Mobile World Congress de Barcelone. Les yeux étaient rivés sur ce constructeur puisqu’il s’agissait du bon moment de proposer un nouveau mobile à design pliable. Hélas, les responsables ont décidé les choses autrement et la marque a fait le show avec la Mi Mix 3 5G et le Xiaomi Mi 9. Néanmoins, le constructeur tient à rassurer ces fans lors d’un interview du vice-président Wang Xhang puisqu’un smartphone pliable est également en phase de conception. 

Trop tôt pour une présentation 

« L’écran pliable n’est qu’une technologie et vous devez en intégrer d’autres. Nous étudions encore ce qui devrait être proposé. Il y a beaucoup de discussions internes. Tout est possible. » a annoncé le responsable lors de son interview. En cours de préparation, le modèle pliable de Xiaomi n’est pas encore prêt à être dévoilé au public. Le concept du fabricant devra surpasser le Mate X ou le Galaxy F si on se fie à la déclaration du responsable. Pour rappel, le smartphone pliable Xiaomi a été déjà dévoilé au public lors d’un vidéo de quelques minutes. 

Au niveau du design 

“ « Le téléphone à double rabattement de Xiaomi arrive ! Après avoir abordé l’écran pliable flexible, la charnière pliable à quatre directions, la technologie de couverture flexible, l’adaptation de MIUI et d’autres défis techniques, nous avons conçu notre premier téléphone pliable. Nous devrions également avoir le premier téléphone avec deux pliages au monde. Ce facteur de forme, qui se plie de manière symétrique et à double pli extérieur, fusionne parfaitement l’expérience d’une tablette et d’un téléphone, il est à la fois pratique et esthétique”. Autrement dit, la version finale du Xiaomi pliable se pliera en 3, alors que ses concurrences se sont limitées à 2 pliages. 

Date de sortie et prix 

Pour l’instant, le constructeur n’a pas annoncé de date de sortie de son produit. Le prototype affiché dans le vidéo n’avait d’ailleurs pas encore de capteur vidéo. Un détail parmi tant d’autre que les ingénieurs de Xiaomi devront régler avant de se lancer dans la commercialisation. Le mobile devra sortir avec les produits d’OPPO, de Huawei ou LG, à savoir avant la fin d’année ou lors du début de 2020. Lors de son interview avec le journaliste, Lin Bin, qui n’est autre que le patron de la firme, compte sur les internautes pour mettre un nom sur le mobile flexible. Le responsable veut faire choisir la communauté entre le Mi Dual Flex ou le Mi Mix Flex. 

Spécialiste des mobiles haut de gamme à prix très attractif, on compte également sur Xiaomi d’offrir un smartphone plus abordable que chez ses concurrences. Un mobile à deux écrans flexibles qui coutent entre 1000 et 1500 euros serait la bienvenue sur ce marché en plein essor. Néanmoins, il ne faut pas trop compter sur un rabais important du prix. La tarification s’effectuera surtout selon les configurations du mobile, la qualité de l’écran utilisé ainsi que la qualité de la finition. On attend avec impatience le produit du Xiaomi pour changer la donne concernant le prix des mobiles pliables. On laisse encore quelques mois au constructeur pour peaufiner son prototype. 

Que nous réserve le smartphone pliable Apple ?

La firme à la pomme est elle prête pour la conquête des écrans pliants ? Le marché des smartphones semble prometteur, mais Apple est il prêt ?

Dans le passé nous avons souvent vu qu’Apple était le leader, voir le visionnaire des smartphones, la guerre est ouverte et les enjeux économiques énormes.

Retrouvez nos articles dans la rubrique consacrée à la marque

Photo smartphone pliable plié en 2
Le smartphone pliable d’Apple en photo

Un smartphone pliable a quoi ça sert ?

On peut effectivement se poser la question de l’utilité de rendre flexible un smartphone. Est-ce encore un gadget supplémentaire sans intérêt ou est-ce la technologie qu’il nous faut dans notre quotidien ? Quel est l’avantage de pouvoir plier son écran ? Ce sont les interrogations auxquelles nous allons tenter de répondre dans nos différentes rubriques consacrées aux smartphones pliables ou pliants comme on préfère.

A quoi va ressembler le smartphone pliable de Samsung ?

En concurrence directe avec le smartphone d’Apple, celui de Samsung est attendu avec impatience par le public qui ne fera pas de cadeau à la marque. Samsung ne peut pas se permettre de se planter dans le lancement d’un tel produit à la pointe de la technologie dont il se vante d’être le référent. Le design devra être au top pour séduire les plus sceptiques.

galaxy X pliable
Samsung dévoile son Smartphone Galaxy x pliable

Le smartphone pliable de Huawei sera-t-il fiable ?

Huawei, la marque qui fait son chemin dans le sillage des mastodontes du smartphone, s’engage aussi sur la voie des écrans pliables. Huawei a su prendre récemment une part du marché aux géants et gagner la confiance des utilisateurs, mais la qualité de ces smartphones flexibles sera-t-elle au rendez-vous ?

Acheter Huawei est il un bon plan comparer à Apple ou Samsung?

En lisant notre blog vous trouverez les réponses à toutes ces questions.

Huawei nouveau smartphone
Le smartphone pliant de Huawei

Pourquoi acheter un smartphone pliable ?

Chacun y verra son intérêt : avoir la dernière technologie à la mode, posséder un objet digne des films de James Bond, se faire mousser auprès des potes ou briller en société ? Cette tendance du pliable révèle-t-elle une plus profonde mutation de nos besoins en matière de technologie et de praticité La promesse d’un smartphone pliable conjuguerait-elle nouvelle performance technologique et vie simplifiée ?

Smartphone pliable chinois, pouvons-nous leur faire confiance ?

Les chinois sont souvent décriés pour la mauvaise qualité des produits qu’ils vendent à faible coût. Mais les temps changent : les chinois ont su s’adapter à nos exigences de qualité et proposent aujourd’hui eux aussi des smartphones pliables high-tech ! L’époque des copies (même si les habitudes ont la vie dure) est belle et bien révolue, la Chine est maintenant un pays puissant avec un fort savoir faire technologique et est bien souvent à la pointe. Leurs smartphones pliables profiteront-ils de la meilleure technologie et surtout d’une fabrication rigoureuse?

Le smartphone pliable, un produit de mode ?

Fiabilité, prix, ergonomie, qualité d’écran ou de son, le smartphone pliant est-il intéressant à acheter ? Faut-il encore attendre ou est-il préférable de rester aux smartphones traditionnels ? Un smartphone pliable dès 2019 sera-t-il suffisamment fiable ?

Quand les smartphones se plient
Le smartphone se plie , révolution ou gadget ?

Quel casque pour un smartphone pliable ?

Pour moi les accessoires compatibles avec les smartphones sont indispensables : quid du casque qui va s’adapter avec le smartphone pliable ? Le téléphone ou la tablette qui se plient pourront-ils s’adapter à un casque audio performant ?

Le clavier d’un smartphone pliable sera t-il pratique ?

On est tous d’accord pour dire qu’un téléphone pliable c’est techniquement une prouesse mais quand le smartphone sera plié en deux le clavier tactile s’adaptera t il bien a la nouvelle dimension ou devrons nous pianoter uniquement l’écran posé à plat ?

Photo promotionnelle d'un smartphone
Smartphone plié et ouvert

Smartphone pliable en deux à 180° ?

Un écran qui se plie c’est top, mais comment se plie-t-il ? En 2, à 180° ? Peut-il se tordre et prendre forme autour de notre bras ou de notre cuisse ? Les fabricants ont du pain sur la planche et ouvrent en même temps un champ infini de possibilités qui nous laisse songeurs !

Le smartphone à écran pliable est-ce révolutionnaire ?

Qui aurait pu rêver d’une telle technologie il y a encore 10 ans ? Un téléphone qui devient un smartphone… un écran cathodique qui devient plat… et aujourd’hui un outil de communication qu’on plie pour ranger simplement dans sa poche et être transporté facilement n’importe où !

Personnellement je trouve que la technique est révolutionnaire à bien des égards mais tout le monde partage t-il mon opinion ? quels sont les arguments pour et les contres ? Un smartphone avec écran pliable sera-t-il de bonne qualité ?

Telle est la question comme dirait notre bien aimé Shakespeare. L’avantage de pouvoir plier l’écran se fera t-il au détriment de la qualité de résolution ? Comment vont se comporter les composants électroniques internes à force de se faire plier et replier ? La qualité sera un enjeux majeur pour le futur des smartphones pliables.

Futur smartphone pliable, quels sont les enjeux ?

Le prix de nos écrans ne cesse d’augmenter, les enjeux pour les fabricants sont énormes en terme de chiffre d’affaire. Qualité de fabrication, résolution au top, fiabilité, longévité ne sont que la partie visible de l’iceberg.

Découvrons le smartphone pliable Galaxy X

Le Galaxy X est très attendu, Samsung joue gros avec ce smartphone. Le Galaxy répond-t- il aux attentes des clients, est-il parfaitement au point, accessible en terme de coût, quelle capacité de mémoire offre-t-il… ? Vous saurez tout et même d’avantage en parcourant notre article sur le smartphone pliable de Samsung.

Le smartphone pliable Huawei le prix ça donne quoi ?

Gros challenger d’Apple et Samsung, Huawei doit se faire une place dans le marché du smartphone. Quel est son angle d’attaque ? Le prix de son nouveau jouet pliable sera t-il l’arme unique de Huawei ? Quelles autres surprises technologiques nous réserve Huawei pour marquer son avance concurrentielle ?

Nouveau smartphone Lenovo pliable : test, prix et avis

Lenovo a beaucoup à prouver dans la bataille que ce font les fabricants. On vous dit tout : du prix à la stratégie commerciale mise en oeuvre pour le lancement de leur nouveau smartphone pliable. Consultez nos tests et les avis sur Lenovo.

Prototype de smartphone pliable

On vous montre les tous derniers prototypes de smartphones pliants, les coulisses des fabricants de téléphone et les technologies à l’origine de cette flexibilité révolutionnaire. Parfois surprenant, souvent carrément improbable, le concept du téléphone souple n’a pas fini de nous étonner.

Smartphone pliable royole, Sony, Zte, Xiaomi, Microsoft, oppo, Motorola…

On vous livre en exclusivité les infos des marques et modèles qui s’attaquent aux smartphones pliables . Promis on va essayer de ne pas en oublier.

Support de smartphone pliable

Ok c’est le principe même du smartphone pliable : le téléphone est souple et permet une torsion de l’écran. Mais quel sera son support ? Se courbera t-il avec le téléphone ou la tablette ? C’est un détail mais il est des fois bien pratique de pouvoir faire reposer son smartphone sur un support.

Smartphone pliable en video

Voici le lien de notre page YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCpJMXb1wHXPmBp9APgY-KWQ

Nous partagerons des vidéos sur tout ce qui touche aux téléphones, tablettes ou ordinateur avec un écran pliant.

Pourquoi les smartphones pliables sont l’avenir ?

Qu’il se plie, qu’il se roule, qu’il soit greffé dans l’oreille le smartphone est en pleine mutation : toujours plus de fonctionnalités, d’innovations . L’avenir du smartphone ne se résumera pas à sa fonction pliable mais cela pourrait bien devenir l’élément indispensable dont on ne voudra plus se passer.

Rapport de recherche sur le smartphone pliable 2019-2022

Rapport exclusif : Le smartphone pliable représentera plus de 9% des ventes mondiales de smartphones d’ici 2022, selon l’agence de recherche CIMB. En plus des prévisions du marché, de nombreux détails sur le Samsung Galaxy Fold ont été expliqués.

LG, Huawei, Oppo et Xiaomi. Selon certains, le smartphone pliable devient un simple gadget, d’autres croient en une véritable révolution du smartphone.

LetsGoDigital a obtenu un rapport de recherche complet et révélateur sur le marché des smartphones pliables et les attentes de 2019 à 2022. Ce rapport de 74 pages a été rédigé le 7 décembre 2018 par le bureau d’études coréen CGS-CIMB Research et s’adresse aux investisseurs et actionnaires.

Outre les analyses de marché et les prévisions pour les smartphones pliables et l’industrie des composants associés, les coûts de production totaux (BOM) et les marges bénéficiaires correspondantes du Samsung Galaxy Fold sont également abordés.

Fabricants de smartphones pliables

Après la révolution du facteur de forme de l’iPhone original, le smartphone pliable va à nouveau révolutionner. Le marché stagnant des smartphones sera ainsi stimulé. À partir de la fin de 2020, l’industrie des téléphones intelligents sera de nouveau à la hausse, selon les analystes de marché du CIMB.

Tout d’abord, le rapport fait attention à quel fabricant présentera son premier smartphone pliable quand. Dans l’ordre dans la chronologie ce sera Samsung, Huawei, LG, Oppo, Xiaomi, Vivo, Motorola, Microsoft et enfin Apple. D’ici là, cependant, nous serons dans la seconde moitié de 2020.

Prévision de part de marché des téléphones pliables de 2019 à 2022

On estime que 4 millions de téléphones pliables seront vendus dans le monde en 2019. Ce nombre augmentera régulièrement pour atteindre 39 millions de ventes en 2022. La part de marché du smartphone pliable par rapport au marché mondial des smartphones augmentera ainsi de plus de 2,5 % en 2022.

Le bénéfice sur un appareil pliable sera plus élevé que celui des modèles actuels de smartphones. Si l’on regarde les chiffres financiers, le smartphone pliable représentera 1,3% des ventes mondiales de smartphones en 2019, et passera à 9,2% en 2022. Le marché OLED et d’autres fournisseurs profiteront également de la montée en puissance du téléphone pliable, dont nous parlerons plus loin.

Hypothèse de base et scénario

Outre un scénario dit de base, le rapport décrit également un scénario haussier et un scénario à la baisse. Le cas du scénario de hausse est fondé sur la situation la plus favorable, tandis que le cas de l’hypothèse à la baisse est fondé sur le scénario le plus défavorable.

Le scénario de hausse tient compte d’un volume de ventes de 4,5 millions en 2019 et pas moins de 72 millions de ventes de smartphones pliables en 2022. Cela représenterait 13,8 % du chiffre d’affaires mondial total des smartphones en 2022.

Le scénario baissier prévoit 3,5 millions de ventes en 2019 et 24 millions en 2022. Dans ce cas, le smartphone pliable atteindra une part de chiffre d’affaires de 6,6% du chiffre d’affaires mondial total des smartphones en 2022.

Samsung Galaxy Coûts de production et marge bénéficiaire multipliés par deux

Le smartphone pliable est nettement plus cher à produire que les modèles phares d’aujourd’hui. Le rapport de recherche décrit que le Samsung Galaxy F (ou Galaxy Fold) est 69% plus cher à fabriquer que le Galaxy S9+.

Les coûts de nomenclature de la S9+ s’élèvent à 375,80 FRF. Avec un prix de vente de 840 $, un profit de 55 % est réalisé sur cet appareil. Si nous regardons le Galaxy Fold, la MOB coûte 636,70 $. En supposant que l’appareil est vendu pour 1800 $, un profit de 65% est réalisé. C’est le même pourcentage de profit qu’Apple utilise actuellement pour son modèle haut de gamme, l’iPhone Xs Max.

Le rapport indique également que le Galaxy Fold aura deux batteries, une dans chaque logement. Ensemble, ils fourniront une capacité de batterie de 5000 à 6000 mAh. En outre, le téléphone pliable de Samsung sera équipé d’un double appareil photo. Deux fois un appareil photo de 12 mégapixels et une caméra frontale de 8 mégapixels. Cette information a été vérifiée chez les fournisseurs, selon Jun Lim, analyste de recherche chez CGS-CIMB Research.

Le Samsung Galaxy Fold est censé être alimenté par le processeur Exynos 9820 / Snapdragon 855 avec 8 Go de mémoire RAM et 128 Go de mémoire de stockage. D’autres variantes de mémoire peuvent également être libérées

Fournisseurs de smartphones pliants

Comme le contenu vidéo en continu est de plus en plus populaire, le besoin d’un écran plus grand s’est également accru. Avec la 5G à la porte, ce besoin ne fera qu’augmenter. Le smartphone pliable peut répondre à ces besoins.

Le smartphone pliable se composera initialement de deux parties d’écran (à l’exception d’un éventuel affichage frontal), d’une taille variable allant de 7,3 à 9,2 pouces environ. Au fil du temps, cependant, nous verrons aussi des dispositifs de pliage composés de trois parties d’affichage. Cela permet de créer une surface d’écran encore plus grande, jusqu’à 12 pouces.

Quant aux fournisseurs, en particulier les fabricants d’écrans, les fabricants de batteries et de circuits imprimés flexibles bénéficieront de l’avènement du smartphone pliable. Les fabricants de modules de mémoire et de caméra seront moins en mesure de tirer profit de ce marché émergent.

LG Display accuse un retard par rapport à Samsung Display, à la fois en termes de technologie et d’échelle à laquelle les écrans flexibles peuvent être produits. Samsung maintiendra cette avance jusqu’en 2020 au moins. Samsung est déjà capable de fabriquer plus d’un million d’écrans OLED pliables par an. Chez LG, ce nombre ne sera atteint qu’en 2020, selon le rapport.

Samsung sera également un acteur dominant sur le marché des batteries pliables pour smartphones. Pour la première génération de smartphones Galaxy F, Samsung SDI utilisera des batteries au polymère et des batteries dopantes de type P et N. Une nouvelle batterie est en préparation pour la 2ème génération de smartphones pliables. Le premier smartphone pliable Samsung sera équipé d’une capacité de batterie d’au moins 5 000 mAh.

Le prix de vente et l’expérience de l’utilisateur déterminent le taux de succès du smartphone pliable

Le marché des smartphones pliants devrait croître lentement mais régulièrement dans les années à venir. En raison du prix de vente élevé, comparé aux appareils phares actuels, il faudra de nombreuses années avant que le smartphone pliable devienne généralement bon.

Le marché potentiel (TAM) des smartphones pliants d’un prix supérieur à 1500 $ est estimé à 36 millions d’unités par an, en 2018. Ce nombre ne fera qu’augmenter dans les années à venir.

Toutefois, le nombre réel de personnes qui achèteront un smartphone pliable dépend non seulement du prix, mais aussi de la valeur ajoutée qu’un consommateur expérimente à partir du téléphone pliable par rapport aux appareils actuels. Si, par exemple, l’appareil pliable peut remplacer une tablette ou un ordinateur portable, le consommateur sera prêt à payer un supplément pour cela. Enfin, l’autre appareil n’a plus besoin d’être acheté.

Le système d’exploitation et l’interface utilisateur joueront un rôle important. Actuellement, les smartphones sont conçus pour fonctionner d’une seule main. Au fur et à mesure que la taille de l’écran augmente, l’interface devra également être ajustée pour permettre une utilisation à deux mains.

Les smartphones pliables seront les nouveaux modèles haut de gamme. On s’attend donc à ce que de nouvelles innovations soient d’abord lancées sur ces dispositifs pliables. Néanmoins, le prix de vente moyen baissera dans les années à venir, et enfin le nombre de ventes augmentera, permettant à plus de personnes de supporter les coûts de développement. L’an prochain, le prix moyen d’un smartphone pliable devrait être de 1 700 $, mais d’ici 2022, un téléphone pliable ne coûtera probablement que 1 300 $ environ.

Dans tous les cas, la segmentation des prix restera claire entre un smartphone pliable et un smartphone à écran plat unique. Cette tendance que nous avons vu dans le passé, quand le smartphone est sorti il y a 10 ans, il était également 2 à 3 fois plus cher que le téléphone traditionnel.

7 raisons pour lesquelles le smartphone pliable déçoit


Des appareils très chers et moins performants – les consommateurs les attendent-ils ?

Au cours des dernières semaines – et en particulier à l’approche du CES après le tournant de l’année – on a de plus en plus parlé de l’arrivée inévitable des smartphones pliants. Un certain nombre de raisons d’ignorer le battage médiatique.

Apparemment, Samsung travaille sur un téléphone pliable avec le titre provisoire Winner. C’est l’un des nombreux produits qui ont travaillé sur des écrans flexibles dernièrement ou un deuxième écran qui se déplie pour agrandir l’écran principal. L’intérêt pour les dispositifs de pliage ne cesse de croître depuis une décennie et nous avons déjà vu des prototypes au CES il y a presque dix ans. Entre-temps, nous avons même vu des modèles dans la pratique et nous ne sommes pas très enthousiastes à ce sujet.

Espace maximum atteint sur l’écran

L’intérêt des fabricants semble reposer en partie sur la difficulté de se distinguer dans un véritable océan de taches noires similaires, mais en outre, les smartphones cherchent depuis longtemps un moyen de donner aux utilisateurs plus d’espace écran sans leur fournir quelque chose qui ne rentre plus dans leur poche. Maintenant que nous atteignons le zéro lunette et le pic, le secteur est à la recherche de quelque chose de nouveau.

Les écrans pliables et doubles sont fantastiques en théorie, mais dans la pratique, ils décevront les gens. Pour esquisser une image, jetons un coup d’œil à ce qui est maintenant disponible, à ce qui a été annoncé et à ce dont parlent les rumeurs. Après cela, les 7 raisons pour lesquelles ils vont vous décevoir ne vous surprendront probablement plus.

Les rumeurs au sujet des avions Samsung sont qu’il pourrait s’appeler Galaxy X ou Galaxy F et coûter 2000 dollars. On dit que Samsung a fait pression sur lui pour l’enlever, mais il ne sortirait pas avant l’été au plus tôt. Et Google travaillerait avec Samsung sur une adaptation spéciale d’Android à l’échelle sur les écrans pliants.

Encore plus flexible

Mais probablement que Samsung est trop tard pour être le premier. Une startup américaine appelée Rouyu Technology a annoncé le FlexPai, que vous pouvez maintenant pré-commander et qui devrait apparaître en décembre. Dépliée, elle a la taille d’une tablette de 7,8 pouces, ou la taille d’un iPad mini. Une fois plié, l’écran se plie vers l’extérieur. Si vous l’ouvrez, il y a un autre écran. L’appareil est trop gros pour la plupart des poches de pantalon.

LG aimerait également dévoiler un écran pliable au salon de l’électronique grand public CES en janvier. Il est clair que nous n’avons plus à attendre longtemps pour ces produits et les premiers appareils seront probablement souvent copiés. Mais la flexibilité n’est pas le seul moyen de vous donner plus d’espace à l’écran.

Deux écrans

Microsoft est également intéressé, comme il s’est avéré il y a dix ans avec le projet de Courrier supprimé. Le nouveau projet’Andromeda’ est un smartphone sous forme de tablette que vous fermez et qui devrait aboutir dans les deux prochaines années. Et le mois dernier, Microsoft Research a publié une étude sur son idée d’une couverture pour smartphone avec un deuxième écran.

La société a construit un prototype de Lumia 640 avec un écran d’affichage à encre électronique basse résolution et économe en énergie qui pouvait afficher les informations des applications Windows Phone via Bluetooth. (En effet, Microsoft y travaille depuis si longtemps que Windows Phone était une chose de plus.) L’équipe propose également l’idée d’un couvercle d’écran tactile e-ink qui fonctionne comme un clavier.

Les chercheurs ont noté quelque chose de révélateur : « L’une des limites que les utilisateurs ont soulevées était l’affichage monochrome ; les consommateurs s’attendent aujourd’hui à un affichage en quadrichromie. Nous pensons que nous pouvons essayer cela à l’avenir avec la couleur pour les écrans bi-stables.

Autres dispositifs de deuxième écran

Une ancienne fille de la ZTE chinoise, la société Nubia, est prête avec un appareil appelé Nubia X. L’appareil a un deuxième écran couleur sur le dos, en particulier pour faire des selfies avec la caméra améliorée sur le dos. La mise en œuvre de cette apparence relativement élégante, avec un écran qui semble aller vers le haut dans le boîtier. L’unité n’est disponible que pour le marché chinois.

Mais une idée similaire vient de l’Australian DigiCase. Il s’agit d’une couverture qui vient avec un écran pour que vous puissiez prendre des photos de haute qualité avec l’appareil photo au dos tout en admirant le résultat en temps réel. Le boîtier contient également une batterie pour compenser la pression supplémentaire sur la durée de vie de la batterie causée par l’écran supplémentaire.

De plus en plus de fabricants de smartphones et d’étuis développent de telles options pour avoir un écran d’affichage à l’arrière de l’appareil. Cela donne aux utilisateurs l’espace écran supplémentaire que les créateurs veulent maintenant que la lunette a pratiquement disparu. Mais il y a quelques inconvénients.

En théorie, plier un appareil à double écran est fantastique. Mais la technologie ne répond pas encore aux attentes. Voici sept raisons pour lesquelles la majorité du public ne se souciera pas de ces appareils de première génération :

Coûts


Le prix de 2000 dollars est important. Le FlexPai n’est pas bon marché non plus. Un écran supplémentaire augmente considérablement le prix de revient. Les appareils normaux sont déjà à la limite de ce qu’un consommateur est prêt à payer et les smartphones pliables vont bien au-delà de ce maximum. Même pour un écran au dos, le prix est probablement trop élevé.

Autonomie de la batterie


Le plus gros suceur d’énergie sur un smartphone est l’écran et un deuxième écran rend ce problème plus important. Cela signifie qu’il faut installer une batterie beaucoup plus efficace et, en raison d’un manque de technologie, cela signifie simplement une batterie physiquement plus grande. Un écran supplémentaire rend l’appareil plus épais, mais il en va de même pour la plus grande batterie nécessaire pour alimenter ces écrans.

Dommages à l’écran


Avec la technologie d’aujourd’hui, les écrans se plissent et se plissent au point de pliage. Et chaque fois que vous le repliez, cet endroit s’affaiblit et vous réduisez la durée de vie d’un appareil très coûteux. Et si l’écran se replie vers l’extérieur, comme avec le FlexPai, il y a une vulnérabilité évidente pour laquelle aucune solution de cas n’a été trouvée. Le simple fait de poser l’appareil vers le bas raccourcit sa durée de vie.

Design inélégant


Ecrans pliables, les célèbres solutions à double écran, à l’exception du Nubia X, sont laides, inélégantes et d’apparence maladroite. Mais même l’appareil Nubia utilise un écran basse résolution sur le dos, parce que pas si bon.

Dimensions et poids


Apple rend les appareils plus minces et plus légers, mais les smartphones pliables vont dans la direction opposée. Les écrans souples ne se plient pas autour d’un pli, mais ont un espace entre les deux côtés. Il est inévitable qu’ils seront plus épais que les autres smartphones. Le FlexPai ne tient même pas dans votre poche, et c’est tout l’intérêt d’un smartphone : un ordinateur dans votre poche.

Manque d’applications


Adroid a toujours eu un problème de fragmentation, les écrans flexibles ont apparemment besoin d’un système d’exploitation modifié, ce qui signifie presque certainement des applications personnalisées qui utilisent le plus grand écran et évoluent vers les formats dynamiques. L’écosystème de l’application ne sera pas si grand tant que le smartphone pliable est une proposition peu attrayante et que la majorité des acheteurs restent à l’écart.

De meilleures alternatives


Il existe de meilleures façons de mieux utiliser l’espace de l’écran. Prenez des comprimés, qui sont beaucoup moins chers. Les téléphones se connectent également à des moniteurs externes ou à des téléviseurs. Il y en a pour les gens qui veulent encore plus de phablets disponibles de nos jours – souvent les modèles -Plus de smartphones grand public populaires.

En ce qui concerne les selfies, il est beaucoup plus logique d’optimiser la caméra à l’avant que d’utiliser un deuxième écran pour pouvoir utiliser la meilleure caméra. La nouvelle ligne Pixel 3 de Google montre qu’un objectif grand angle est intéressant pour les selfies et qu’avec l’IA, vous pouvez ajouter de jolis effets de bokeh pour les selfies avec la caméra en face. Une meilleure caméra avant est beaucoup plus économique qu’une lunette arrière, elle économise la batterie et rend l’appareil moins lourd.

Le battage publicitaire déçoit


Il ne fait aucun doute que le battage médiatique commence à décoller maintenant et dans les années à venir, nous verrons plusieurs modèles avec des écrans flexibles ou un deuxième écran. Malgré des années de construction, la réalité pratique n’est pas aussi attrayante. Les mêmes journalistes technologiques qui sont maintenant enthousiastes évalueront les produits négativement dans les revues.

Les smartphones pliables Succès non garanti

Samsung a présenté son smartphone pliable, une technologie d’écran dont on a beaucoup parlé ces dernières années. Personne n’a encore été autorisé à tenir un appareil, c’est un prototype.

Le téléphone a deux positions : fermé c’est un smartphone avec un écran de 4,58 pouces. Une fois ouvert, un appareil de 7,3 pouces est dans vos mains – un peu plus petit qu’un iPad mini. Selon Samsung, il est possible d’afficher trois applications simultanément sur cet écran plus grand. L’appareil exécute une version personnalisée d’Android.

L’heure du changement

L’annonce de Samsung peut annoncer une nouvelle phase dans le monde des smartphones. En termes d’apparence, les smartphones se ressemblent de plus en plus. Ils ont un grand écran, de préférence sans bord épais et bouton physique. La conception des appareils peut nécessiter quelques changements.

Et c’est là qu’intervient l’écran pliable. La crainte des temps d’arrêt est grande dans l’industrie des télécommunications ; la dernière chose que vous voulez en tant que fabricant est d’être dépassé par une autre partie.

Samsung aimerait montrer la voie avec ce genre d’annonces, mais a été dépassé à la dernière minute. Royole, une société américaine inconnue, a demandé à des journalistes de tenir leur propre variante du téléphone pliable lundi dernier. D’autres fabricants asiatiques sont également en train de développer des téléphones pliables.

« En montrant l’appareil uniquement sur scène, Samsung dit en fait que l’appareil n’est pas encore prêt, » dit Tim Wijkman, analyste smartphone chez Telecompaper. « L’entreprise veut commercialiser un bon produit, car c’est là qu’une part importante de l’avenir de Samsung dépend.

C’est parce que les ventes de smartphones chez Samsung augmentent moins rapidement qu’avant. Il en va de même pour le concurrent Apple. Les agences de recherche parlent même d’une récession du marché du téléphone, les ventes ayant diminué pour quatre trimestres consécutifs. La pression sur l’entreprise pour trouver quelque chose d’innovant est donc de plus en plus forte.

Le fabricant de téléphones sud-coréen indique que le nouvel appareil sera produit en série dans quelques mois. L’entreprise promet également de présenter plus largement le téléphone lors d’un autre événement – peut-être lors du Mobile World Congress à la fin du mois de février.

Wijkman note qu’il est difficile de fabriquer un téléphone aussi pliable. « Vous devez pouvoir ouvrir et fermer l’appareil un nombre incalculable de fois. L’entreprise ne peut se permettre de commercialiser un produit qui ne fonctionne pas, la débâcle avec la Note 7 est encore trop récente dans sa mémoire.

La pression sur Samsung pour qu’il soit aussi performant que possible maintenant est donc élevée. Dans le même temps, la question est de savoir si les smartphones pliables sont vraiment la réponse à la baisse des ventes de téléphones. Ces dernières années, des centaines de millions de personnes se sont habituées aux écrans verticaux.

Il n’est pas clair dans quelle mesure ce téléphone comble un fossé entre les smartphones et les tablettes qui n’a pas encore été comblé par les téléphones en pleine expansion.

L’analyste des téléphones intelligents Wijkman croit qu’il y a une chance que les téléphones pliables auront un impact majeur dans les années à venir. « Je pense que nous sommes à la veille d’une nouvelle phase dans le monde des smartphones.

Il souligne l’arrivée de l’Internet mobile 5G plus rapide, qui permettra de nouveaux modes de consommation téléphonique. « Nous l’avons aussi vu avec le passage de la 3G à la 4G, ce qui a rendu tout à coup normal de regarder Netflix sur son téléphone dans le train.

Principaux concurrents du smartphone pliable

Actuellement, le marché des smartphones est dominé par Samsung, Huawei et Apple. Wijkman s’attend à ce que Huawei regarde aussi les téléphones flexibles. « Dès qu’ils auront l’occasion de faire un tel téléphone, ils le feront. C’est dans leur ADN chinois de faire ce que la concurrence fait.

Le journal économique japonais Nikkei a annoncé en juillet de cette année qu’un tel dispositif pourrait voir le jour au début de l’année prochaine. L’objectif de Huawei serait de mettre l’appareil sur le marché plus tôt que Samsung et d’être destiné à quelque 20 000 à 30 000 amateurs.

Apple n’est pas connu pour fonctionner sur les téléphones flexibles. De plus, le fabricant d’iPhone est connu pour ne pas nécessairement vouloir montrer la voie dans le développement de nouveaux écrans.

Smartphones pliables : vous pouvez vous y attendre dans un avenir proche

Téléphones intelligents pliables

La probabilité que vous vous promeniez avec un téléphone pliable dans un avenir pas trop lointain est assez élevée. La semaine dernière, ce n’est pas une, mais deux compagnies qui ont introduit les téléphones pliables. Pas de clamshell comme le classique Motorola Razr ou un modèle à charnière avec deux écrans comme le ZTE Axon M. Ces nouveaux téléphones, le concept sans nom que Samsung a montré et le chinois Royole FlexPai, ont des écrans qui plient comme une feuille de papier. Le concept des smartphones pliants existe depuis longtemps et ce ne sont pas que des gadgets. Ils sont un bon exemple de la direction dans laquelle les smartphones peuvent se développer.

Aussi futuriste qu’un écran flexible puisse paraître, ce n’est pas vraiment la partie la plus difficile. Depuis plus d’une décennie, les présentoirs sont courbés et tordus sous toutes sortes de formes. Ce que vous voyez maintenant n’est rien de moins qu’une sorte de course aux armements dans le domaine des smartphones.

L’écran est-il déformée ?

La question qui se trouve probablement sur le bout de votre langue est celle-ci : C’est le propre discours de Samsung : « Quand c’est ouvert, c’est une tablette qui vous offre l’expérience la plus optimale. Une fois fermé, c’est un téléphone qui tient parfaitement dans votre poche. Voilà pourquoi. Parce que Samsung croit qu’un smartphone et une tablette peuvent bien fonctionner en un.

L’utilité d’un écran pliable

Un tel dispositif pliable n’est donc pas seulement potentiellement utile pour les déplacements quotidiens. Dans un monde où les améliorations sont largement déterminées par le désir d’un écran plus grand, l’avènement d’un écran pliable peut être un ajout bienvenu. Quelque part, il est logique que l’attention se porte sur l’écran. « Nous n’avions plus d’options pour mettre en œuvre des idées intéressantes pour les smartphones, alors la bataille avec la concurrence est sur la taille de l’écran », a déclaré Chris Harrison, professeur adjoint au Human-Computer Interaction Institute de l’Université Carnegie Mellon. « Presque la seule façon d’obtenir plus d’espace à l’écran est d’aller à l’arrière de l’écran ou de faire un écran pliable.

Les inconvénients du smartphone pliable

C’est amusant, un appareil pliable, mais quels sont les inconvénients ? Il y en a beaucoup. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’avoir une science des fusées pour penser qu’un écran extra-large attend plus de votre batterie. Les coûts de développement devront également être récupérés. On s’attend à ce qu’un smartphone moderne ait un prix considérable. De plus, nous n’en sommes pas encore tout à fait là. Bien que Samsung ait lancé les écrans OLED dits flexibles il y a sept ans, l’OLED flexible n’était pas vraiment le problème. C’était tout ce qui l’entourait.

Processus de production et de développement compliqués

Pensez aux matériaux qui sont traités dans un écran OLED transparent pour smartphone. Vous devez placer des couches minces de matière organique entre deux électrodes, qui fournissent de l’électricité aux pixels et les allument et les éteignent. C’est difficile, mais ce problème a également été résolu. Vous ne devriez donc pas considérer un écran transparent et pliable comme un composant unique d’un smartphone. Il y a beaucoup de couches et de composants qui se plient ensemble pour former un tout.

Le marché des écrans OLED flexibles connaît une croissance rapide
Indépendamment de la façon dont Samsung l’a fait, Morris pense que beaucoup plus d’entreprises vont essayer leurs propres méthodes. Une analyse réalisée par BCC Research l’année dernière montre que le marché mondial des écrans OLED flexibles a plus que doublé entre 2016 et 2017 et a maintenant une valeur de deux milliards de dollars. Elle s’attend à ce que le marché des écrans flexibles quadruple d’ici 2022.

Smartphones pliables flexibles : c’est ce qui fait des merveilles

Pliable, flexible, élastique ou déroulable. Quatre termes pour indiquer le même concept : celui des smartphones du futur que la polyvalence d’aujourd’hui de logiciels ajoutera un nouveau concept de forme et de convivialité. Les appareils du futur doivent pouvoir être placés dans la poche d’une veste, mais toujours prêts à ouvrir un second écran (plus grand) capable d’assister l’utilisateur dans la consultation des services multimédia. Bref, si aujourd’hui nous nous plaignons (à juste titre) que les smartphones sont tous un peu  » tout de même « , nous sommes peut-être à la veille d’un changement majeur. Les grandes entreprises y investissent depuis des mois et ont commencé à montrer les fruits de leur travail.

Le concept, bien qu’interprété de différentes manières, en est un : la possibilité d’avoir deux (voire trois) écrans : le premier peut être utilisé exactement comme aujourd’hui, le second peut s’ouvrir quand on consulte Internet, voir des films et des événements en continu ou utiliser des applications multimédia. Si le matériel doit s’appuyer sur la dernière génération d’écrans flexibles, le logiciel doit avoir pour tâche de passer le plus rapidement possible du mode d’affichage classique (comme un smartphone) au mode panoramique (comme une tablette). Ou même activer automatiquement l’écran à utiliser en fonction du contenu choisi. Une autre prérogative essentielle est la présence de la connectivité 5G, qui permettra d’atteindre des débits de données jusqu’alors inaccessibles.

Le smartphone flexible ( pliable ) de Samsung

Lors d’un événement de développeurs en novembre à San Francisco, Samsung a finalement dévoilé son premier smartphone pliable qui entrera en production dans les mois à venir. C’est encore un prototype, mais on en a beaucoup parlé. En fait, il y a beaucoup d’aspects à décider, mais le projet a démarré et la société sud-coréenne veut le mettre sur le marché d’ici mi-2019. Justin Denison, premier vice-président directeur général de Samsung, a montré le téléphone sur scène : une tablette quand il est complètement ouvert et un téléphone quand il est fermé. Il utilise une nouvelle technologie d’affichage appelée Infinity Flex Display qui vous permet d’ouvrir et de fermer l’appareil encore et encore sans aucun problème.

« L’écran Infinity Flex Display est une toute nouvelle plate-forme mobile, » déclare Denison. « Nous vivons dans un monde où la taille de l’écran ne peut être aussi grande que l’appareil lui-même. Nous avons ajouté une nouvelle dimension pour vous aider à naviguer, regarder et utiliser le multitâche comme jamais auparavant. Comme nous l’avons dit, il est probable que l’appareil, lorsqu’il atteindra sa maturité commerciale, sera plus élégant et aura des cadres plus petits que celui qui est illustré. Le smartphone pliable de Samsung peut gérer jusqu’à trois applications en même temps, un élément que le fabricant appelle Multi Active Window. Glen Murphy de Google, responsable d’Android UX, est monté sur scène après Denison en précisant que Android prendra en charge la nouvelle technologie d’affichage pliable. Le téléphone pliable de Samsung lorsqu’il est fermé ressemble à un téléphone normal de 4,58 pouces avec un rapport d’aspect de 21:9. La résolution est de 840×1.960, avec une densité d’écran de 420 dpi. L’écran plus grand, cependant, se remarque lorsque vous ouvrez le téléphone et il s’agit d’un écran de 7,3 pouces avec un format d’image de 4,2:3. Dans ce cas, la résolution est de 1 536 x 2 152 pixels avec une densité d’écran de 420 dpi.

Huawei : Smartphone Pliable à l’arrivée

Huawei n’a pas pu s’empêcher de relever le défi de plier les smartphones. Son projet – encore largement secret – porte le nom de code de Mate X et est un appareil avec un écran de 8 pouces qui peut être replié sur lui-même. Le panneau sera complètement « pliable », ce qui permettra aux utilisateurs de profiter d’une part d’une petite tablette et d’autre part d’un smartphone classique

Dans un premier temps, la Mate X sera destinée au marché asiatique, et plus précisément à la Corée du Sud. En bref, Huawei a choisi le pays natal de Samsung pour faire ses débuts avec un smartphone pliable, dont l’affichage, entre autres, serait réalisé par BOE Technology, la même société qui a conçu le panneau courbe du Mate 20 Pro. Mate X, dont on sait très peu de choses au niveau matériel, aura une connectivité 5G, un écran externe avec encoche qui devrait cacher une caméra frontale de 24 mégapixels. A l’arrière de l’appareil, entièrement en verre trempé, il y aura à la place la double caméra avec un capteur principal de 20 mégapixels combiné à un capteur secondaire de 12 mégapixels. Sur l’écran externe se trouve également un capteur d’empreintes digitales. Lorsque l’écran externe est fermé, les deux parties de l’appareil restent unies comme les deux extrémités d’un portefeuille. Pour cette raison, le téléphone est légèrement plus épais que les modèles auxquels nous sommes habitués. En ouvrant les deux extrémités, vous pouvez accéder à l’écran de 8 pouces en mode tablette. Cet écran n’a pas d’images. Selon certaines rumeurs qui circulent sur le Net, la société chinoise pourrait apporter le nouvel appareil au Mobile World Congress à Barcelone, en février prochain.

Royole ou David contre Goliath pour son smartphone pliable

Parfois David bat Goliath. C’est ainsi qu’une petite entreprise californienne, qui a exposé ses produits au récent Ces2019, avec le secteur manufacturier à Shenzen, Chine, a présenté son smartphone flexible, appelé FlexPai, devant Samsung. C’est un smartphone prêt à se transformer en tablette en ouvrant l’écran. Lorsque le panneau est allongé, l’écran devient 7,8 pouces ; plié, il se transforme en smartphone avec trois écrans : un avant et un arrière, auxquels s’ajoute une colonne vertébrale dédiée aux notifications.

L’ouverture et la fermeture en continu d’un appareil peut entraîner des dommages dus à l’usure. C’est pourquoi Royole a été conçu et testé pour résister à plus de 200 000 cycles de pliage. 
En regardant les fonctions, on trouve une double caméra à intelligence artificielle (20+16 mégapixels, télé+grand angle), 128/256 Go de mémoire de stockage, 6 Go de RAM et un processeur Qualcomm. Le système d’exploitation s’appelle Water OS et est basé sur Android 9. FlexPai peut déjà être commandé dans le magasin officiel de l’entreprise à www.royole.com/product-list. Les prix varient entre 1 388 euros et 1 539 euros selon que vous choisissez une mémoire de 128 ou 256 Go.

Que ferons-nous avec les smartphones pliables ?

1 – Un appareil pour tout

Mettez un seul appareil dans votre poche qui peut jouer le rôle de smartphones, de tablettes et d’ordinateurs portables.
 Un rêve poursuivi depuis longtemps par l’industrie de la téléphonie mobile, qui pourrait aujourd’hui devenir réalité grâce à l’évolution de la technologie de la construction d’écrans.

La possibilité de plier (ou même d’enrouler) un panneau sur lui-même peut permettre aux entreprises de fabriquer des appareils polyvalents et maniables, et aux consommateurs de mettre dans leurs poches un seul produit, capable de changer en fonction de la situation et de l’utilisation du moment.

2 – Streaming et multimédia

Regarder un film, profiter d’un match ou d’un concert en streaming n’est pas toujours facile à vivre sur un smartphone, surtout si vous ne disposez pas d’un appareil haut de gamme. Le paravent et la possibilité de passer de la version smartphone à la version tablette nous offriront plutôt un panneau généreux sur lequel transférer toutes les fonctions multimédia les plus puissantes, en les appréciant avec qualité et définitions.

La connectivité 5G complètera alors l’équipement technologique, nous permettant de recevoir et de transférer des fichiers et des contenus même « lourds » en quelques secondes.

3 – Multitâche

Passer d’un écran de 4,5 pouces à un écran de 7,3 pouces, comme dans le cas du téléphone pliable présenté par Samsung il y a quelques semaines, offre la possibilité de faire une nouvelle utilisation du multitâche. Lorsque nous utilisons l’appareil dans sa version étendue, vous pouvez gérer le contenu qui apparaît à l’écran dans trois zones différentes.
 De cette façon, nous pouvons par exemple regarder un contenu en streaming et, en attendant, écrire un texte ou partager ce que vous voyez sur les réseaux sociaux. Bref, un multitâche complet et plus facile.

4 – Jeux

Il y a beaucoup d’attentes de la part de l’industrie du jeu au sujet des nouveaux dispositifs flexibles. Les fonctions et les commandes maintenant disponibles sur consoles n’attendent plus que d’atterrir sur les appareils mobiles, le segment dont on attend le développement le plus impressionnant de l’industrie du jeu.

Indicatif du choix récent (bien que contesté) de Blizzard de faire son dernier titre, Diablo Immortal, pour la plate-forme mobile uniquement. Ce serait un avant-goût de ce qui se passera à l’avenir, lorsque les utilisateurs auront à leur disposition de plus grands écrans à utiliser en déplacement combinés avec des processeurs de grande puissance et une connectivité à large bande.

Smartphone pliable : avantages et inconvénients de toutes les marques


Les premiers smartphones pliables ont été officiellement annoncés et seront bientôt disponibles pour les consommateurs. Comment se répartit le marché des smartphones pliants et que pouvez-vous attendre de ces types d’appareils ?
Le téléphone pliable sera bientôt disponible aux Pays-Bas. Où les consommateurs peuvent-ils acheter un smartphone pliable ? Quels sont les avantages d’un appareil pliable ? Quelles marques ont déjà annoncé un modèle pliable ? Dans cet article de fond, nous discuterons plus en détail de toutes ces questions et découvrirons quels modèles pliables seront bientôt en vente dans notre pays.


Premiers modèles smartphones pliables

Au cours de l’année écoulée, des prototypes de smartphones pliants ont été présentés par différents fabricants. En novembre 2018, Royole lance de façon inattendue le premier smartphone pliable. Royole est une marque inconnue de la grande majorité des consommateurs néerlandais. L’entreprise américano-chinoise a été fondée il y a sept ans par un certain nombre d’étudiants intelligents de l’Université de Stanford. Royole fabrique principalement de l’électronique grand public avec des écrans flexibles, mais a également été mis à l’honneur dans l’industrie automobile en 2016 avec l’introduction d’un tableau de bord avec écran courbe.

Le FlexPai de Royole possède un écran OLED flexible de 7,8 pouces qui se replie vers l’extérieur. Lorsque l’écran rabattable se trouve à l’extérieur de l’appareil, l’écran est toujours visible une fois replié. Des deux côtés même. Cela peut être un inconvénient si vous emportez souvent l’appareil avec vous et que vous devez souvent le ranger dans votre poche où l’écran peut entrer en contact, par exemple, avec une clé ou de l’argent.

Pour l’instant, Samsung est le seul fabricant à avoir développé une copie pliable dont l’écran se replie vers l’intérieur. Ceci a le grand avantage que l’écran est protégé par le boîtier de l’appareil lorsqu’il est replié. Le précieux écran sera donc moins susceptible d’être endommagé.

D’ailleurs, dans la pratique, le smartphone pliable de Royole n’est pas non plus un appareil confortable. De diverses revues d’experts sur le produit montre qu’il n’est pas à l’aise dans la main tout en appelant. D’autres inconvénients sont l’épaisseur de l’appareil. En raison de l’utilisation d’une charnière simple, le téléphone ne peut pas être plié complètement, laissant une grande ouverture à la charnière.

La production d’un écran couleur pliable n’était plus un défi pour de nombreux fabricants. En 2011, par exemple, Samsung a déjà présenté son premier prototype d’écran flexible. La difficulté réside précisément dans la construction du point d’articulation de l’appareil. La durabilité a joué un rôle majeur à cet égard.

C’est aussi la raison pour laquelle les fabricants sont si fiers de leur produit final aujourd’hui. Les chefs de produit de Huawei ont même voulu le souligner au consommateur en nommant le mécanisme de la charnière : Falcon Wing Design.

Le smartphone pliable de Royole est alimenté par un processeur Snapdragon 855 et abrite une batterie de 3800mAh. Un avantage de cet appareil est sa fonctionnalité double-sim. Le Royole FlexPai est disponible en différentes variantes de mémoire. Le modèle de base a un prix recommandé de 1.450 Euro, pour cela vous recevrez une copie avec 128 Go de mémoire.

Smartphones pliables de marques chinoises


Les Chinois dominent clairement quand il s’agit de smartphones pliables. Je suis l’évolution du marché depuis l’introduction du premier téléphone portable. À l’heure actuelle, il y a un changement clair dans les règles du jeu.

Les pionniers de l’industrie des télécommunications, tels que Sony et Nokia, ont été dépassés à presque tous égards ces dernières décennies par les fabricants coréens de téléphones. Sony parvient toujours à attirer l’attention du consommateur sur ses smartphones Xperia, mais le nombre d’appareils vendus n’est rien comparé aux premières années de la marque Xperia.

La semaine dernière, le groupe japonais d’électronique a présenté un certain nombre de nouveaux modèles, dont le Xperia 1 avec un écran HDR 4K au format 21:9. Mais un appareil pliable n’est pas encore en projet.

Les téléphones Nokia que vous pouvez acheter aujourd’hui sont commercialisés par un licencié finlandais-chinois (HMD Global). Le processus de développement de nouveaux téléphones prend trop de temps par rapport aux marques concurrentes. Cette semaine, la société a lancé le très attendu Nokia 9 Pureview au MWC 2019. Le modèle haut de gamme de la nouvelle gamme de produits ne compte pas moins de cinq caméras arrière. Aussi pour Nokia, il faudra certainement un certain temps avant que vous puissiez acheter un téléphone Nokia pliable.

L’entreprise a toujours mis en ligne une vidéo YouTube impressionnante du projet Morph qui devrait nous donner un aperçu de la façon dont nous pouvons communiquer entre nous à l’avenir. Ce film de démonstration montre une tablette mince futuriste qui se plie en un téléphone mince en deux étapes. En outre, le film présente également d’autres concepts pliables. Chez Nokia, je m’attends à ce qu’il reste des concepts de design pour le moment.

Motorola a déjà été emballé , une multinationale chinoise de Beijing. Motorola travaille en effet au développement d’un modèle pliable. Différents brevets ont été déposés pour différents modèles, comme par exemple le fameux design à coquille que Motorola s’est familiarisé avec dans les premières années de son existence. Le PDG a également déjà fait plusieurs déclarations officielles au sujet d’un téléphone pliable RAZR en cours de développement. Cet appareil ne se déploiera pas comme une tablette, mais obtiendra un design en forme de coquille. Comme nous le savons du passé, de l’époque où les téléphones RAZR étaient populaires téléphones pliants. Nous aurons peut-être une annonce officielle d’ici la fin de 2019.

Huawei Mate X
Huawei, aujourd’hui la plus grande entreprise chinoise, a fièrement lancé cette semaine son premier smartphone pliable : le Mate X.

L’écran AMOLED de 8 pouces se replie vers l’extérieur et n’a qu’une épaisseur de 11 mm seulement lorsqu’il est plié. C’est le téléphone pliable le plus fin qui a été introduit à ce jour. Le Huawei Mate X abrite deux batteries d’une capacité combinée de 4500mAh. Sous le capot se trouve le processeur Kirin 980 de Huawei. Le téléphone portable pliable supporte également deux cartes SIM, ou vous pouvez choisir d’utiliser la carte mémoire Nano de Huawei.

Le design a l’air bien pensé. A l’arrière se trouve une sorte d’épaississement qui peut servir de poignée. Dans la poignée se trouvent la plupart des composants matériels traités. La triple caméra Leica est également intégrée dans cette barre latérale. La charnière du Mate X est composée de pas moins de 100 petites pièces. Un bel exemple de technologie.

Un des grands avantages de ce téléphone pliable est le support 5G. Pour cela, Huawei a équipé le Mate X de son propre modem Balong 5000 5G super rapide. Le chargement de l’appareil est également possible à une vitesse record.

le smartphone pliable le plus cher


Le prix du smartphone pliable de Huawei est aussi impressionnant que l’appareil lui-même. Le prix de vente conseillé est de 2.300 Euro pour le modèle 8GB / 512MB. Pour ce prix, les clients reçoivent une couverture gratuite pour protéger l’appareil précieux pendant son utilisation quotidienne.

Il est compréhensible que la première génération de smartphones pliables ait un prix élevé. Les coûts de développement d’un système pliable sont nettement plus élevés que ceux d’un appareil ordinaire. On s’attend à ce que les prix baissent au fil des ans, une tendance que nous avons également observée avec les téléviseurs intelligents, par exemple. De cette façon, les dispositifs deviendront accessibles à un public plus large, après quoi une large acceptation pourra avoir lieu. Comme plus de gens achètent un téléphone pliable, les coûts de développement seront partagés par un plus grand nombre de personnes, ce qui profitera au prix.

Huawei a actuellement le meilleur smartphone pliable dans ses mains. Personnellement, cependant, je pense qu’il aurait été préférable de rester plus près du prix de détail recommandé du Galaxy Fold. Le modèle Samsung pliable coûtera environ 1.740 euros au comptoir. Et c’est une différence de prix considérable de 560 euros ! Dans la pratique, cela dissuadera de nombreux consommateurs, ce qui incitera davantage de gens à acheter le Galaxy Fold plutôt que le Mate X.

Ce à quoi Huawei doit faire attention, c’est de ne pas se lancer dans la même stratégie marketing que son concurrent Samsung. Pour gagner des parts de marché, la marque chinoise devra rester inférieure aux prix de vente de Samsung. Les produits de consommation Huawei sont de bonne qualité et souvent plus innovants que les autres marques. Mais pour une large acceptation, les prix devront être utilisés un peu plus bas.

Vous pouvez acheter le Huawei Mate X à partir du milieu de l’année cette année. Contrairement à la gamme conventionnelle, la Mate X n’est disponible qu’en bleu foncé. Puisque Huawei a explicitement communiqué le prix européen, vous pouvez supposer que cet appareil sera effectivement vendu en Europe

Oppo et Xiaomi travaillent également sur un appareil pliable.
Les fabricants Oppo et Xiaomi ont également développé un smartphone pliable. Les deux fabricants chinois ont maintenant présenté un prototype via les médias sociaux. Oppo l’a fait pendant la CMM 2019, un jour après l’annonce du Mate X. Ce qui nous a frappé dans le design du téléphone pliable Oppo, c’est qu’il présentait beaucoup de similitudes avec l’appareil Huawei. Le fabricant chinois en a-t-il été surpris lui aussi ? Il s’est donc quelque peu accéléré, immédiatement un jour après l’introduction du Mate X, quatre photos publiées en ligne. Pour que les consommateurs ne puissent pas dire après coup : « oh, ils ont copié Huawei très facilement ».

Ou est-ce que l’histoire est beaucoup plus compliquée, par exemple en ce qui concerne les brevets, qui sont vendus à maintes reprises. Nous n’obtiendrons probablement pas de réponse à cette question pour le moment. Oppo a indiqué qu’elle ne voulait pas commercialiser son prototype (pour le moment). Il est possible que le design change considérablement avant que le premier téléphone pliable Oppo ne soit introduit. Il y a quelque temps, on a découvert un brevet pour un smartphone pliable Oppo avec une caméra pop-up.

En janvier 2019, Xiaomi a déjà mis en ligne une vidéo dans laquelle le PDG de l’entreprise a fait une démonstration détaillée des possibilités de son modèle unique. Contrairement à toutes les autres variantes de téléphones pliants que nous avons vues jusqu’à présent, Xiaomi a eu la possibilité de choisir un design à double pli. En position comprimés dépliés, vous pouvez plier l’écran vers l’arrière sur l’axe vertical au moyen de deux lignes de pliage.

Mi-février 2019, onl a fait développer une série d’émetteurs 3D à partir de ce modèle. Nous avons également contacté l’entreprise, après quoi ils nous ont fait une déclaration officielle exclusive et détaillée. Ici vous pouvez tout savoir sur ce smartphone pliable Xiaomi.

Carte deux volets Galaxie Samsung
Cette semaine, la marque coréenne Samsung a également présenté un appareil pliable : le Galaxy Fold. Ce modèle dispose d’un écran Infinity Flex de 7,3 pouces que vous devez replier. Une fois replié, un écran de 4,6 pouces reste disponible à l’avant du téléphone. Avec l’ajout du deuxième écran, l’appareil n’a pas besoin d’être plié à chaque fois. Le Fold de Samsung abrite deux batteries d’une capacité combinée de 4.380mAh.

Un avantage du téléphone pliable de Samsung est son prix. Lors du Galaxy Unpacked Event, un prix recommandé de 1 980 USD a été communiqué. Pour cela, vous obtenez le modèle de base avec 12 Go de mémoire de travail et 512 Go de stockage.

Soit dit en passant, le coût de l’appareil dans notre pays est encore inconnu. Le prix de vente officiel n’a pas encore été publié par Samsung Netherlands. Je m’attends à ce que le prix d’introduction pour les Pays-Bas soit légèrement inférieur à 2000 euros. Le Galaxy Fold est disponible en quatre couleurs : Space Silver, Cosmos Black, Martian Green et Astro Blue.

Inconvénients du smartphone pliable de Samsung
Un inconvénient du téléphone pliable de Samsung est l’encoche ennuyeuse qui se trouve dans le coin supérieur droit du grand écran principal lorsqu’il est déplié. Sur le site presse de Samsung Electronics vous pouvez consulter la page de promotion de Galaxy Fold et lire tous les avantages du téléphone pliable.

L’image du produit ci-dessous est présentée dans la section’performances’. Sur l’image, Samsung donne l’impression que le paravent est idéal pour les jeux mobiles. Et il semble que c’est aussi un excellent appareil pour jouer à des jeux. Je trouve remarquable la façon dont le contenu du coin supérieur gauche est coupé par la présence de l’encoche. Une telle chose ne correspond pas à un produit haut de gamme dans cette gamme de prix.

Dans l’encoche, Samsung a incorporé les deux caméras avant disponibles. Au total, le Galaxy Fold possède pas moins de 6 caméras. C’est deux fois plus que la Mate X plus chère. En plus des deux caméras avant mentionnées ci-dessus, une autre caméra est incorporée dans la couverture avant. A l’arrière de l’appareil se trouvent les meilleures caméras de l’ensemble du système d’imagerie, y compris le téléobjectif et l’objectif ultra-large.

Néanmoins, je pense que de plus en plus de consommateurs recherchent une alternative à Samsung. Dans mon domaine, j’ai vu un certain nombre de collègues marcher avec un appareil Huawei, qui auparavant avait toujours une préférence pour un téléphone Samsung. Les éditeurs sont également passés à une marque chinoise.

Les téléphones de Chine sont fiables, en particulier lorsqu’il s’agit de marques renommées telles que Huawei, Oppo, Vivo et Xiaomi. Vous pouvez maintenant acheter un tel appareil en toute tranquillité d’esprit et s’il y a un problème, vous pouvez le faire réparer en France.

La plupart des Français vont en Chine tous les mois pour un délicieux bami ou nasi. Dans peu de temps, nous irons au magasin de télécommunications pour acheter une machine chinoise. Des fabricants comme Huawei et OnePlus nous embrassent depuis longtemps. Les téléphones portables d’Oppo sont également en vente dans toutes les agences MediaMarkt depuis près d’un an. Et s’il peut être acheté pour moins cher, le consommateur néerlandais soucieux du prix ne le quittera certainement pas.

Où est le smartphone pliable LG Electronics ?


En octobre dernier, LG a également annoncé qu’elle avait un smartphone pliable en cours de développement. Toutefois, la société a souligné qu’elle ne veut pas être parmi les premiers fabricants à présenter un téléphone pliable. Néanmoins, en tant que fournisseur d’écran, LG est bien sûr un candidat idéal pour développer un smartphone avec un écran flexible.

De plus, le fabricant coréen parvient souvent à commercialiser ses appareils moins chers que Samsung. Il y a donc de bonnes chances que LG introduise également un smartphone pliable moins cher que Samsung. Si les prix atteignent 1 500 euros, je suis convaincu que beaucoup plus de consommateurs changeront d’avis.

Cependant, LG Electronics ne veut pas laisser passer la bataille et le fabricant de smartphones a donc introduit le LG V50 ThinQ avec un double écran en option au MWC 2019. Ceci est rendu possible grâce à une couverture de téléphone, qui a un grand écran intégré, qui fonctionne avec l’écran du téléphone.

Cet appareil est également très approprié pour les joueurs, mais plus comme un accessoire complémentaire. De cette façon, vous avez toujours un téléphone pliable, mais sans écran flexible. Et aussi pour un prix nettement inférieur.

Le coût du LG V50 est encore inconnu. L’appareil sera lancé plus tard cette année. Son prédécesseur, le V40 ThinQ avait un prix de 750 €. Vous pouvez donc supposer que la V50, accessoire compris, ne dépassera certainement pas 1.000 €, ce qui est une différence considérable. De plus, cela donne à LG un peu plus de temps pour travailler sur sa conception finale de smartphone pliable.

iPhone et le smartphone pliable

Apple à Cupertino se tait également lorsqu’il s’agit de  » quelque chose  » pliable. La marque américaine a perdu une grande partie de sa popularité. Des études de marché récentes confirment cette tendance à la baisse. L’innovation n’est tout simplement pas au rendez-vous.

L’iPhone a atteint son apogée. Les chiffres de vente des nouveaux appareils sont souvent décevants et la marque subit de fortes pressions dans les pays asiatiques, dont la Chine. Non seulement sur le prix des téléphones mobiles chinois les moins chers gagnent la compétition, mais aussi sur l’innovation et la vitesse, c’est une course.

À mon avis, l’accent est trop mis sur le développement et la construction du nouveau siège social. Apple a montré qu’elle peut exceller dans d’autres secteurs. Pensez par exemple aux magasins d’expérience très chers situés dans les grandes villes du monde, qui doivent convaincre les clients d’opter pour l’aspect luxueux de la marque. Tout cela est bien intentionné, mais la plupart des consommateurs veulent simplement acheter un smartphone pliable abordable.

Malgré le fait que la société a déposé des demandes de brevets pour des écrans flexibles, je ne m’attends pas à ce qu’Apple annonce le lancement d’un iPhone pliable ou d’un Apple iPad pliable en 2019. Néanmoins, vous pouvez supposer qu’Apple, en tant qu' »inventeur » du smartphone, va certainement rejoindre la révolution du téléphone pliable. Apple demande généralement des prix considérablement plus élevés que la concurrence, nous ne voulons donc pas penser au prix d’un iPhone pliable.

Quoi qu’il en soit, ce sera une période intéressante dans l’industrie des télécommunications.

Apple smartphone pliable évolue en une tablette pliable iPad


Le cofondateur Steve Wozniak veut un téléphone Apple pliable. Après l’iPhone pliable avec le design à clapet on montre un iPad pliable cette fois-ci.
Les premiers smartphones pliables ont été introduits, pensez au Samsung Galaxy Fold et au Huawei Mate X. Cependant, il y a un fabricant qui était au berceau du développement du smartphone, mais la bataille pour le téléphone pliable semble avoir été complètement négligée : Apple. La semaine dernière, le cofondateur Steve Wozniak a exprimé ouvertement ses préoccupations au sujet de ces développements.
Téléphone Apple pliable doit être construit
Dans une longue et franche interview télévisée avec Bloomberg, Steve Wozniak a déclaré :  » Apple a longtemps été un pionnier dans des domaines tels que le Touch ID, le Face ID et le paiement facile avec votre téléphone. Cependant, ils ne jouent pas un rôle prépondérant dans le développement du téléphone pliable et cela m’inquiète, car je veux vraiment un téléphone Apple pliable.

Néanmoins, Steve Wozniak demeure optimiste quant à l’avenir, et nous aussi. Maintenant, la question demeure : préfère-t-il un design à clapet ou préfèrerait-il un téléphone et un ordinateur en un seul appareil ? Après tout, c’est avec cela que tout a commencé pour Apple.

On a profité de l’occasion pour développer un rendu 3D, spécialement pour Steve. Cette fois, pas d’iPhone pliable avec un design à clapet. Mais un grand iPhone pliable ou peut-être mieux dit, une tablette pliable pour iPad.

Ok, il faut admettre qu’on ne plie pas un téléphone Apple dans sa poche. Mais tu ne fais pas ça avec ta tablette. Cependant, un iPad pliable vous donne un poste de travail complet et il serait également différent des produits qui ont déjà été présentés. Enfin, Apple a grandi en étant pionnier et non en copiant.

La chance que Samsung veuille partager ses panneaux d’affichage pliants innovateurs directement avec son concurrent redoutable Apple est faible. Mais heureusement, il y a maintenant plus de fabricants qui sont meilleurs dans le développement d’écrans flexibles. Un iPad pliable, avec l’écran à l’extérieur – tout comme le Mate X est le cas – devrait être possible, non ? Ou du moins un beau but et nous continuons d’espérer qu’Apple sera aussi à l’avant-garde, pour que la véritable révolution puisse commencer.

À propos de Steve Wozniak
En 1967, Steve Wozniak fonde avec Ronald Wayne et Steve Jobs la société Apple Computer. Wozniak (surnommé WOZ) était l’ingénieur et responsable des premières versions du système d’exploitation et du matériel des célèbres PC Apple I et Apple II.

L’ingénieur polono-américain a travaillé pour Apple jusqu’en 1985. Cette année-là, Steve Jobs a également quitté l’entreprise mondialement connue de la Silicon Valley. Les deux fondateurs n’étaient pas d’accord avec le parcours du nouveau PDG. Steve Jobs a décidé de revenir chez Apple en 1997, Steve Wozniak n’a jamais travaillé pour l’entreprise qui a mis Cupertino sur la carte mondiale après son départ.

Samsung Galaxy Fold acheter en quatre couleurs différentes


Samsung a annoncé le smartphone pliable.

Le Galaxy Fold possède un écran de la taille d’une tablette, six appareils photo numériques et beaucoup de mémoire.
Après des années de développement, Samsung a annoncé la semaine dernière son premier téléphone pliable, le révolutionnaire Galaxy Fold. Un dispositif de pliage étroit avec un écran de 4,6 pouces, qui se déplie en une belle grande tablette de 7,3 pouces de format. A partir de début mai 2019, il sera possible d’acheter un téléphone Samsung pliable en Europe, probablement ce smartphone révolutionnaire sera également proposé à la vente aux Pays-Bas.
Prix du téléphone pliable Samsung
Le Samsung Galaxy Fold est à ce jour le seul téléphone pliable – y compris tous les prototypes que nous avons vus passer avec l’affichage flexible à l’intérieur lorsque le téléphone est plié. Ainsi, votre précieux téléphone portable reste très bien protégé contre les rayures et les chocs.

Un autre argument pour acheter le smartphone pliable de Samsung est bien sûr le prix, peu importe comment cela peut paraître fou. Mais par rapport au Huawei Mate X, l’appareil est nettement moins cher, tandis que la technologie d’affichage est plus avancée et deux fois plus de caméras sont intégrées (6 au lieu de 3). Ici vous pouvez en savoir plus sur les spécifications du Galaxy Fold.

Huawei a donné à son smartphone pliable un prix recommandé de 2 300 €. Avec le téléphone pliable Samsung le prix est nettement plus bas, l’achat d’un Galaxy Fold est déjà possible pour 1,980 $. La question est de savoir comment cela se traduit en un prix européen. Lorsque vous convertissez littéralement la devise, vous obtenez un montant d’environ 1,740 €. Cependant, il y a de bonnes chances que l’avion devienne un peu plus cher en Europe, pensez par exemple à 1.850 €. Il s’agit du prix d’un appareil séparé, hors abonnement.
Le lancement européen du Galaxy Fold aura lieu le 3 mai 2019.
Au début du mois d’avril, Samsung tiendra un autre événement de presse, puis les derniers détails concernant le prix et la disponibilité seront également communiqués. Il est également possible que des accessoires assortis soient annoncés, tels qu’un étui pour protéger l’appareil. C’est probablement à ce moment que la période de pré-commande commencera immédiatement. On ne sait pas encore si vous recevrez également les bouchons d’oreilles Galaxy Buds en cadeau lorsque vous passez une pré-commande Galaxy Fold, comme c’est le cas actuellement avec les modèles S10 et S10+.

Le 26 avril 2019, le Samsung Fold sera effectivement mis en vente en Amérique. En Europe, le lancement aura lieu une semaine plus tard, le 3 mai. Toutefois, il n’est pas encore clair dans quels pays le téléphone pliable sera mis en vente. Nous ne savons pas non plus encore ce qu’il en est de la disponibilité Il y a de fortes chances que nous pourrons bientôt nous aussi acheter un smartphone Samsung pliable, les fournisseurs tels que KPN, T-Mobile et Vodafone seront sans aucun doute heureux d’offrir cet appareil.

Samsung a déjà annoncé que les consommateurs peuvent choisir entre quatre couleurs différentes : Space Silver, Cosmos Black, Martian Green et Astro Blue. Reste à voir si toutes les couleurs seront effectivement proposées dans chaque pays.

Si vous voulez acheter le Samsung Galaxy Fold, vous aurez aussi immédiatement accès à 12 Go de RAM et 512 Go de mémoire de stockage. En dotant le téléphone d’une telle quantité de mémoire, le prix sera bien sûr considérablement augmenté. Par exemple, si vous décidez d’acheter un Galaxy S10+ avec 8 Go de RAM / 512 Go de mémoire, vous perdrez également 1 250 €. Pour le même montant, vous achetez actuellement la Note 9 avec 512 Go et il y a de bonnes chances que le prix de la Note 10, qui est attendu vers septembre de cette année, soit un peu plus élevé.

Nouvelle génération de smartphones pliables


À gauche ou à droite, bien sûr, il reste une quantité énorme. Samsung est également bien conscient que la première génération de smartphones pliants ne volera pas au-dessus du comptoir comme des rouleaux chauds. Le prix pour le consommateur moyen est tout simplement trop élevé. En raison des années de développement, cependant, le montant est facile à expliquer.

Après tout, nous avons vu cette évolution dans un plus grand nombre de secteurs, tels que les téléviseurs intelligents ou les cartes à mémoire. Dans le passé, on payait beaucoup plus cher pour ces produits qu’aujourd’hui. Alors que les fonctions viennent de s’améliorer. Nous observerons également cette tendance avec le téléphone pliable. Surtout le prix d’entrée sera plus bas. Cela conduira à une acceptation plus large, après quoi les coûts de développement pourront également être supportés par un groupe plus large.

Seriez-vous sage d’acheter la première génération de smartphone pliable de Samsung ?

C’est juste à cause de la profondeur de ton portefeuille. Bien sûr, il y aura sans aucun doute d’autres bugs qui sortiront. Mais le Samsung Galaxy Fold est tout simplement un appareil mobile très impressionnant. La facilité avec laquelle vous obtenez soudainement un écran deux fois plus grand est bien sûr fantastique. Il faudra peut-être s’y habituer maintenant, mais dans quelques années, nous ne saurons plus rien d’autre !

Pour en savoir plus sur nos conseils, cliquez ici si vous envisagez d’acheter un smartphone pliable. Aimeriez-vous en savoir plus sur les modèles que d’autres fabricants de smartphones ont et vont introduire ? En savoir plus sur le smartphone pliable et les avantages et inconvénients de toutes les marques.

Smartphone pliable du fabricant chinois d’écrans Visionox


Grand fabricant chinois d’écran de smartphone pliable avec deux écrans. L’écran est à l’extérieur, lorsque l’appareil est replié.
En novembre de l’année dernière, Royole a présenté à la surprise générale le premier smartphone pliable au monde, le FlexPai. Royole a conçu lui-même le présentoir flexible. La semaine dernière, au MWC 2019, deux autres téléphones pliables ont été présentés, le Samsung Galaxy Fold et le Huawei Mate X. En outre, plusieurs autres fabricants ont déjà présenté un prototype, comme Xiaomi et Oppo.

Motorola, LG, Vivo et Apple développent également un téléphone pliable. Même chez Intel, nous avons trouvé un brevet pour un smartphone pliable. On pourrait penser qu’on a peu à peu cartographié tous les joueurs. Ou est-ce qu’il y a encore un fabricant qui vient au coin de la rue aussi inopinément que Royole ?
Visionox, l’entreprise à l’origine du téléphone pliable de Xiaomi
Nous parlons de la technologie Visionox. Cette société chinoise a été fondée en 2001 et présente une remarquable similitude avec Royole. Visionox produit des écrans OLED depuis des années. L’année dernière, nous avons également commencé la production d’écrans AMOLED flexibles dans la nouvelle usine OLED de 6ème génération. Les écrans Visionox sont utilisés par de nombreuses entreprises renommées, pensez à Xiaomi par exemple.

Le mois dernier, Xiaomi a confirmé à LetsGoDigital que l’affichage de son téléphone pliable a été développé en collaboration avec un partenaire. Quel partenaire n’a pas été mentionné. Dans leur pays d’origine, la Chine, ils ont depuis découvert qui est ce partenaire, Visionox Technoloy, comme l’a indiqué cnBeta.
Smartphone pliable avec deux écrans séparés
Un brevet récemment publié montre que le fabricant chinois d’écrans développe également un téléphone pliable lui-même, avec ou sans partenaire.

En mai 2018, Yungu (Gu’an) Technology, filiale de Visionox, a déposé un brevet de modèle auprès de la base de données Global Design de l’OMPI (Office mondial de la propriété intellectuelle). Le brevet a été publié le 1er mars 2019.

Il s’agit d’un smartphone pliable, avec l’écran à l’extérieur. Fait assez remarquable, il ne semble pas y avoir d’affichage flexible. Il s’agit de deux écrans séparés, avec un petit espace entre eux, comparable à celui du ZTE Axom M.

Cependant, l’appareil de ZTE avait des coins arrondis sur tous les côtés, le téléphone pliable de Visionox fonctionne complètement droit au milieu, vous donnant l’idée d’une tablette. Au-dessus et en dessous de chaque écran se trouve un bord étroit. Dans la lunette supérieure, une caméra est placée à gauche et à droite. Le récepteur se trouve également ici.

On ne sait pas encore si Visionox a l’intention de commercialiser son propre téléphone pliable. ZTE est également l’un des partenaires de Visionox, peut-être que ce design sera utilisé par ZTE, en tant que successeur de l’Axom M. Quoi qu’il en soit, il est frappant que cette société d’affichage demande également un brevet pour un modèle de téléphone intelligent pliable.

Le brevet pour le smartphone pliable Visionox peut être consulté ici.

Le smartphone pliable de ZTE est un modèle à clapet.
Le brevet de ZTE montre un téléphone pliable avec un design de téléphone pliable. Une fois plié, une petite partie de l’écran flexible reste utilisable.

En octobre 2017, le fabricant chinois ZTE a lancé l’Axon M, le premier smartphone pliable au monde. Cependant, ce n’était pas un téléphone vraiment pliable, simplement parce que l’appareil n’a pas un affichage flexible, mais deux écrans séparés. Néanmoins, le fabricant chinois travaille également en arrière-plan sur un téléphone à écran flexible. A la fin de l’année dernière, ZTE a breveté un téléphone pliable au design tablette. Cette fois-ci, LetsGoDigital montre des émetteurs 3D d’un smartphone pliable ZTE avec un design à clapet.

Smartphone pliable avec écran flexible allongé
En avril de l’année dernière, ZTE Corporation a déposé un design patent auprès de la base de données Global Design Database de l’OMPI (Office mondial de la propriété intellectuelle). Le brevet de conception a été publié le 5 mars 2019 et comprend dix croquis d’un smartphone ZTE pliable avec écran flexible.

L’appareil a un design de téléphone pliable, en d’autres termes, lorsque vous dépliez le téléphone, vous avez un écran relativement long à votre disposition. Il ne s’agit donc pas d’un grand écran en format tablette, comme nous l’avons vu avec le Samsung Galaxy Fold et le Huawei Mate X récemment lancés.

Il y a des rumeurs selon lesquelles Motorola va choisir un modèle à clapet, sous la forme d’un nouveau téléphone RAZR. Apple semble également étudier sérieusement les possibilités d’un tel type d’iPhone pliable et Samsung finira probablement par introduire différents types de smartphones pliables, y compris un design à clapet.

Cependant, il y a immédiatement une différence frappante entre le modèle breveté de smartphone et un téléphone à clapet ordinaire. Le smartphone pliable de ZTE ne se plie pas exactement au milieu. La partie supérieure est plus courte. Une fois pliée, une partie de la surface de l’écran reste visible. Probablement les appels entrants, les messages et les notifications sont affichés à l’écran.

Si nous regardons l’épaisseur de l’appareil mobile, nous constatons que le boîtier est nettement plus épais que la partie de l’écran que vous pliez. Cela profitera sans aucun doute à la position de la main, de sorte que la partie la plus lourde du téléphone restera dans la paume de votre main. Surtout parce que la ligne de pli n’est pas exactement au milieu.
Lorsque vous ouvrez le smartphone ZTE pliable, vous avez accès à un écran de remplissage d’image allongé. Les bords de l’écran sont remarquablement étroits. Le récepteur se trouve sur le bord supérieur de l’écran, vous disposez en outre d’une grande surface d’écran. A la hauteur de la charnière, une petite encoche est pratiquée dans l’écran, des deux côtés, ce qui rend l’affichage un peu plus étroit.

Ce modèle de smartphone pliable dispose d’un double appareil photo avec flash à l’arrière. Toujours à l’avant, dans la construction pliante, l’appareil semble avoir une caméra (double). Il est frappant de constater qu’aucune caméra n’est visible lorsque vous ouvrez complètement le téléphone. Il reste un mystère comment vous pouvez faire un selfie avec ce smartphone pliable
Il semble peu probable qu’une caméra soit placée sous l’écran flexible. Cette technologie n’a pas encore été suffisamment développée pour être utilisée dans un smartphone ordinaire, et encore moins dans un modèle pliable. De plus, un lecteur d’empreintes digitales n’est pas visible sur le téléphone pliable de ZTE, peut-être sur le côté, dans le bouton marche/arrêt.

De plus, les illustrations du brevet montrent que le smartphone pliable ZTE possède deux boutons sur le côté droit. Directement en dessous se trouve l’emplacement pour la carte SIM et le compartiment mémoire. De plus, il y a une connexion au bas de l’appareil pour charger le téléphone. Puisque ZTE a déjà annoncé son premier smartphone 5G, l’Axon 10 Pro, vous pouvez supposer qu’il sera aussi un smartphone pliable 5G, tout comme le Mate X de Huawei.
Futurs smartphones ZTE
ZTE a traversé une période difficile. En Chine, pays d’origine, les ventes de smartphones ont fortement chuté ces dernières années. En 2014, l’entreprise représentait 6% du marché chinois des smartphones, mais aujourd’hui elle n’est plus responsable de 1% des ventes en Chine. Toutefois, ZTE a réussi à se tourner vers le Japon et l’Amérique et, dans une moindre mesure, vers l’Europe.

L’année dernière, cependant, ZTE Corp a été sévèrement critiquée par le ministère américain du commerce. La société avait violé les sanctions commerciales en vigueur contre l’Iran et la Corée du Nord et avait dû puiser dans ses poches. Les entreprises américaines ne seraient plus autorisées à fournir des composants à ZTE pendant sept ans. L’entreprise se dirigeait vers la faillite, elle a finalement réussi à conclure un accord avec les États-Unis et un arrangement a été conclu en vertu duquel ZTE a dû payer une amende de 900 millions de dollars.
Logiquement, dans les années à venir, l’accent sera mis sur la vente de nouveaux appareils et non sur des innovations coûteuses, qui n’entraîneront pas directement une augmentation des ventes. Néanmoins, le fabricant de smartphones ne peut pas se permettre de passer complètement à l’arrière-plan. Vous pouvez donc supposer que ZTE est encore en train de développer un smartphone pliable avec un écran flexible.

L’année dernière, ZTE avait déjà annoncé que l’Axon M aura un successeur. Bien qu’il n’ait pas été possible d’acheter ce smartphone pliable aux Pays-Bas, l’entreprise a connu un succès mondial avec ce modèle. On sait peu de choses jusqu’à présent sur son successeur, peut-être que ce sera un appareil comme Visionox l’a récemment breveté, mais bien sûr, il peut aussi être un téléphone pliable avec un écran flexible. Quoi qu’il en soit, le fabricant chinois a l’intention de continuer à ajouter des modèles intéressants et stimulants à sa gamme de modèles.

Curieux de savoir quels modèles pliables sont développés par d’autres fabricants de smartphones ? Consultez notre vue d’ensemble complète sur les smartphones pliables.

Smartphone pliable étrange

Et même si nous sommes convaincus que Samsung sera en mesure de le faire en employant une mise en œuvre plus pratique, ce n’est pas la première fois que les consommateurs sont taquinés par des dispositifs pliables. En fait, il ya eu plusieurs appareils mobiles qui ont tenté de populariser ce design particulier, mais jusqu’à présent, il n’y en a pas encore un qui vient près d’être parfait. Dans cet article, nous allons examiner quelques appareils mobiles pliables qui ont été lancés dans le passé avec des objectifs ambitieux. Il s’avère que tous ont confirmé ce que nous savions déjà – il y a encore beaucoup de travail et de développement à faire pour obtenir un smartphone pliable qui sera en prime time pour les masses ! Sans doute les plus obscurs de cette liste, les NEC Medias W n’ont jamais vu le jour en dehors du Japon. Doté de deux écrans qHD de 4,3 pouces, qui utilisaient une charnière pour rabattre les deux écrans afin qu’ils soient côte à côte l’un par rapport à l’autre, c’était un effort étonnamment bon de la part de NEC. Non seulement il offrait la commodité d’étendre l’interface, comme d’avoir l’immobilier supplémentaire pour naviguer sur le Web, mais il permettait aussi aux utilisateurs d’interagir avec l’application sur un écran – tandis que l’autre peut être utilisé pour afficher le clavier à l’écran pour la saisie. Sorti en 2013, le NEC Medias W n’était pas un travail minable pour un smartphone pliable. Bien sûr, il était épais lorsqu’il était fermé parce que vous aviez essentiellement deux smartphones en un, mais il offrait à peu près le même utilitaire que tout autre smartphone offert à l’époque. Le principal problème, cependant, était que l’interface n’était pas optimisée pour tirer parti du double affichage. Ce n’est pas seulement le cas du NEC Medias W, mais c’était et c’est toujours un défi pour les fabricants qui optent pour le smartphone pliable. Contrairement à l’offre de NEC, le ZTE Axon M a bénéficié des avancées d’Android qui permettaient le multitâche d’applications côte à côte. A cette époque, de nombreuses applications étaient optimisées pour s’exécuter simultanément, de sorte que les deux affichages permettaient aux applications dédiées de s’exécuter sur elles. Techniquement, c’est le design pliable le plus récent que nous ayons vu employé par un smartphone, montrant quelques améliorations itératives au facteur de forme unique, mais il ne fournit pas non plus une expérience pratique pour un smartphone qui se transforme en mini tablette de sorte. Sony n’est pas étranger aux jeux de hasard. Ils l’ont déjà fait de nombreuses fois, et ils continueront probablement à le faire à l’avenir. En 2012, l’entreprise a livré l’un de ses appareils les plus bizarres jamais sortis sur le marché – la tablette Sony P. À première vue, on aurait dit qu’ils produisaient une pochette ou quelque chose du genre en raison de sa forme et de sa taille, mais il s’agissait en fait d’une tablette pliable qui comportait deux panneaux ACL de 5,5 po de 1024 x 480. Sérieusement, c’était une offre ambitieuse pour de nombreuses raisons, et dans une certaine mesure, elle offrait une mise en page optimisée avec de nombreuses applications natives. Mieux encore, la tablette Sony P a été certifiée PlayStation, ce qui vous a permis de jouer à de vieux jeux PlayStation. L’écran supérieur montrait toute l’action, tandis que l’écran inférieur présentait les commandes à l’écran – donnant aux utilisateurs une vue discrète du jeu. Cependant, la tablette P a été rapidement oubliée parce qu’elle était notoirement agitée par ses performances, qu’elle prenait des photos et des vidéos horribles et que l’autonomie de la batterie était atroce. Tout compte fait, cela n’a pas laissé une impression durable. L’Acer ICONIA 6120 2011 était une tablette PC à double écran avec toutes les cloches et tous les sifflets de n’importe quel ordinateur portable ordinaire à l’époque. Elle utilisait Windows 7 Home Premium un certain temps avant que Microsoft ne s’engage pleinement dans une interface optimisée au toucher, ce qui est en partie responsable de l’avoir rendu oubliable. Essentiellement, c’était votre expérience de bureau Windows traditionnelle avec quelques éléments tactiles pour la nouveauté. Naturellement, l’écran secondaire supplémentaire servait à peu près de clavier à l’écran pour taper. On pourrait dire que l’Acer ICONIA 6120 était un peu trop en avance sur son temps, mais cet ordinateur portable à double écran ne nous a pas beaucoup convaincus des avantages d’un appareil mobile pliable. Et enfin, nous sommes arrivés au smartphone unique que beaucoup prétendent avoir aiguisé notre désir de smartphones pliables – le Kyocera Echo 2011. Par où commencer avec ce désastre d’un smartphone ? D’abord et avant tout, c’était bon marché dans tous les domaines imaginables ! Le mécanisme de positionnement des deux écrans de 3,5 pouces l’un à côté de l’autre, en particulier, était plutôt bancal, car la charnière à ressort ne donnait pas nécessairement aux utilisateurs l’assurance qu’elle resterait fermement en place. Deuxièmement, le retard dû au fait que le smartphone a dû travailler plus fort avec le double affichage l’a rendu presque inutilisable. Troisièmement, la durée de vie de la batterie a été gravement affectée en raison de l’écran supplémentaire en jeu. Mais encore une fois, la plus grande déception de l’Echo Kyocera, comme tous les autres appareils pliables que nous avons mentionnés, était qu’il n’avait pas l’expérience raffinée nécessaire. Dans une certaine mesure, il offrait un certain niveau de multitâche côte à côte, mais il ressemblait encore plus à une expérience smartphone étendue. Vous n’avez vraiment pas eu l’impression que c’était une tablette basée sur ça. Cela n’a pas aidé non plus que l’appareil ait juste l’air et se sente bon marché ! S’il y a un appareil qui a aigri beaucoup de nos désirs, le Kyocera Echo était sans conteste cette chose !

Summary
Review Date
Reviewed Item
Le monde du smartphone pliable
Author Rating
51star1star1star1star1star

Rejoindre la conversation

5 commentaires

  1. enfin un article complet et intéressant sur les smartphones pliables …bravo continuez comme ça !

  2. entièrement ok avec toi article sympa sur le smartphone pliable. hate que les prix baissent pour pouvoir en acheter un, ca claque un smartphone pliable 😉

  3. smartphone pliable : Nous savions déjà que Huawei avait décidé de défier Samsung sur un terrain encore peu exploré et pour dire le moins immature, mais directement de l’Est confirmer que le jeu est ouvert et se joue sur un terrain très intéressant. C’est Nikkei Asian de dévoiler plus d’informations sur l’affaire, rapportant des détails qui nous ont permis de comprendre comment Huawei a accéléré le développement de son smartphone pliable pour être en mesure de proposer le premier dans ce domaine. Ma ce qui semble plus intéressant, c’est qu’il ne s’agira pas tant d’une manœuvre pour offrir au grand public un smartphone commercial, mais « principalement pour démontrer sa capacité technologique et pour attirer l’attention de l’industrie et la couverture médiatique », selon une source anonyme. En fait, cela fait plusieurs années que l’entreprise présente des prototypes et le développement du projet dans toutes les foires électroniques à travers le monde, mais sans pour autant parvenir à une réalisation concrète. Le smartphone pliable de Samsung devrait s’appeler Galaxy X, et faire ses débuts sur le marché début 2019 comme le premier et peut-être unique en son genre. Toujours que Huawei ne peut pas le battre à temps, bien sûr.

  4. Ces dernières semaines, l’un des sujets les plus chauds dans l’industrie de la technologie, plus particulièrement pour les smartphones, a été les discussions autour du Smartphone Pliant. L’écran pliable a déjà été commercialisé sur le marché depuis un certain temps déjà, mais aucun fabricant n’a réussi à tirer pleinement parti de la technologie pour fabriquer un smartphone à part entière à l’usage des consommateurs. Cela dit, les ingénieurs des équipementiers respectifs continuent de travailler d’arrache-pied à la mise au point de la technologie afin qu’elle puisse être utilisée de façon significative par rapport aux smartphones conventionnels pour séduire les consommateurs, surtout si l’on considère l’augmentation de prix prévue en raison de cette technologie. Les smartphones n’ont pas beaucoup changé au cours des 10 dernières années, avec des changements dans la taille de l’écran, la suppression des boutons physiques et la réduction de la lunette au fil du temps. En tant que tel, le nouveau smartphone pliable devrait apporter beaucoup plus à la table que le smartphone standard, c’est pourquoi il doit offrir une sorte de nouvelle fonctionnalité aux consommateurs pour que la technologie vaut toutes les ressources qui lui ont été consacrées au fil des ans. La liste des équipementiers qui se lancent dans l’arène s’est allongée au fil du temps et a donné un nouveau souffle à l’industrie. Il n’est pas surprenant que des joueurs comme Samsung, Apple et LG aient été les précurseurs en ce qui concerne les dernières rumeurs, mais il y a quelques joueurs surprises qui ont rejoint la mêlée. Huawei est en compétition avec Apple et Samsung depuis de nombreuses lunes, souvent en quête directe d’une copie design pour un ou deux appareils, avec le tout dernier appareil P20 incluant une  » encoche  » similaire sur l’écran sans cadre comme sur l’iPhone X. La société fait beaucoup dans cet espace pour lancer le premier smartphone pliable au marché, visant à battre Samsung et Apple, avec d’autres joueurs. Un autre fabricant chinois, ZTE, a lancé la course avec son propre dispositif pliable, mais au lieu d’un seul écran flexible, son dispositif comportait deux écrans séparés reliés par une charnière centrale pour créer l’aspect d’un écran plus grand. Huawei a déjà établi un partenariat avec le fournisseur local BOE – qui a organisé de nombreux événements de présentation de design pour ses écrans flexibles – pour ses panneaux OLED flexibles, dans le but de lancer son produit début 2019. Un autre des participants surprise à la compétition est le smartphone Sony Xperia, nom de code Sony Xperia Flex. Sony est l’un des principaux fabricants de panneaux d’affichage depuis un certain temps déjà, utilisant la technologie des téléviseurs Bravia ainsi que de leurs smartphones Xperia. Il n’est donc pas vraiment surprenant que l’équipe ait la capacité de rivaliser avec les autres équipes du peloton. Ce qui est vraiment cool avec son smartphone pliable, c’est que la rumeur dit que le design est basé sur le design PS4 lorsque le smartphone est replié. Les bords sont également dotés d’un ou deux écrans, ce qui signifie que vous pourrez toujours afficher des informations telles que l’heure et les détails de l’appelant lorsque l’appareil est replié. Ce qui est cool avec ce nouveau smartphone pliable, c’est qu’il offre beaucoup de fonctionnalités quand il s’agit de la façon dont les OEMs conçoivent leurs écrans. Pour commencer, ils peuvent choisir de suivre le même look et la même sensation que le smartphone moderne, avec la possibilité de se rabattre pour prendre moins de biens immobiliers dans votre poche ou sac à main. Les entreprises peuvent également choisir l’option alternative de conserver un smartphone de même taille, qui s’ouvre alors pour former un smartphone ou une tablette plus grand. Ceci, en effet, pourrait retirer du marché le comprimé conventionnel, après avoir subi de nombreuses baisses d’une année sur l’autre. Les téléphones à rabat seront de retour l’an prochain à la même époque. La balle est donc vraiment dans le camp des OEMs pour laisser libre cours à l’imagination de leurs équipes de design en créant la nouvelle vague de smartphones pour entrer sur le marché, très probablement en 2019 et au-delà.

  5. Merci à tous pour tous vos commentaires, les smartphones pliables ont le vent en poupe ! vous avez l’air de les adorer ou de les détester les smartphones pliables mais a dire vrai le smartphone pliable ne laisse personne indifférent. Que l’on soit pour ou contre la technologie du smartphone pliant tout le monde est bien d’accord pour dire que c’est une avancée technologique incroyable même si certain on du mal à voir l’utilité de se procédé.
    le smartphone pliable est dans les starting block prêt à être vendu 2 grandes questions se posent aux fans de smartphone pliable
    – Quelle marque va sortir son téléphone à écran pliant en premier et surpasser la concurrence car le fabriquant qui sortira en premier le smartphone pliable aura pris une grande longueur d’avance
    – Est ce que je vais pouvoir m’offrir ce smartphone pliable qui est disons le un produit de luxe car 2000 € pour Samsung et les autres fabriquant tournent dans le même ordre de prix, reste a voir le constructeur chinois qui devrait sortir un modèl économique à moins de 1000 € ( ce qui est un sacré budget tout de même).

    Nous verrons dans les prochains mois , si les fabricants ont eu raisons de miser sur les smartphones pliables . Les consommateurs seront ils au RDV ? Verdict dans quelques temps !

Laisser un commentaire

Follow by Email
Facebook
YouTube
Pinterest
intagram